SAWTNA

Bienvenue sur SAWTNA, le site de tous les Marocains
 
AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Aux Femmes..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: Aux Femmes..   Sam 4 Oct - 9:44

La pollution de l'air affecte les fœtus, selon une étude


Berlin- La pollution de l'air affecte les fœtus et joue un rôle dans les maladies respiratoires à l'âge adulte, selon une étude publiée mardi à Berlin.

La pollution augmente les besoins respiratoires des foetus, dont certains doivent respirer 48 fois par minute en moyenne plutôt que 42 fois pour les moins exposés,

selon l'étude menée par une équipe suisse de l'Université de Berne, et présentée au congrès annuel de la Societé européenne de pneumologie (ERS) à Berlin.

L'étude, sous la direction de Philipp Latzin, a été réalisée sur 241 bébés en prenant notamment en compte trois indicateurs de pollution atmosphérique, le taux d'ozone, le taux de dioxyde d'azote, et le nombre de particules en suspension dans l'air.

Selon l'étude, plus l'air est pollué, plus la fréquence respiratoire, le flux inspiratoire et le volume d'air par minute augmente, et plus l'inflammation du système respiratoire risque d'être importante.

"Ces influences précoces sur le système respiratoire auront comme conséquence une augmentation des maladies respiratoires à l'âge adulte, donc une moindre espérance de vie", estiment les auteurs.


AFP
Vendredi 03 Octobre 2008


Emarrakech.info
Revenir en haut Aller en bas
Naima
Webmaster
Webmaster


Messages : 1800
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Aux Femmes..   Mar 14 Oct - 9:16

Enceinte ? Doucement sur les arachides



Selon un travail néerlandais, les choix alimentaires au cours de la grossesse pourraient être à l’origine d’allergies… chez l’enfant à naître. Ce serait le cas notamment pour les arachides, qui lorsqu’elles sont consommées quotidiennement, augmenteraient de 50% le risque d’asthme.



Les chercheurs ont dressé ce constat après avoir analysé les habitudes alimentaires de 4 000 futures mères. Ces dernières devaient en effet répondre à un questionnaire très précis. Par la suite, les chercheurs ont suivi l’état de santé des enfants jusqu’à leur huitième anniversaire. Ils ont clairement établi une relation entre la consommation quotidienne d’arachides – quelle qu’en soit la forme - et le risque d’asthme chez les enfants. C’est la première étude qui démontre cette corrélation, note l’auteur avec surprise. Elle se refuse d’ailleurs à recommander aux femmes enceintes de se priver d’arachides, ce qui au pays des frites/mayonnaises peut se comprendre... Elle insiste néanmoins sur l’importance de varier son alimentation, mangeant de tout avec modération.

www.destinationsante.com

_________________
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.it/index,eff,15504.html
Revenir en haut Aller en bas
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.com/index,eff,15504.ht
Naima
Webmaster
Webmaster


Messages : 1800
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Aux Femmes..   Mer 29 Oct - 7:45

Varices : La bête noire de la gent féminine


Inesthétiques, elles sont souvent sans symptômes




Elles touchent davantage les femmes que les hommes, elles sont inesthétiques et se traduisent par des veines visibles à la surface de la peau.

Il s'agit, bien évidemment, d'une pseudo-phobie féminine qui répond au nom de «varices». En effet, ces déformations ondoyantes, avec dilatation, des veines dont les valvules (qui empêchent le sang de couler à contre-courant et favorisent la circulation de retour vers le cœur) sont endommagées, sont pour le moins insupportables.
Les dites varices se présentent comme des fibres sinueuses bleu-violacé qui sont proéminentes. Leur diamètre, selon la ou les veines concernées, peut varier entre 1 millimètre à plus d'un centimètre. Ces varices-là apparaissent le plus souvent sur les membres inférieurs du corps humain et plus particulièrement sur
les jambes et les chevilles, mais également sur l'œsophage et/ou autour du rectum.

On les appelle alors des hémorroïdes. Inesthétiques, lesdites varices sont souvent sans symptômes. Quant à la stagnation du sang dans les membres inférieurs, elle peut néanmoins favoriser l'apparition de gènes. Des statistiques internationales montrent que presqu'une femme sur deux est confrontée à une carence veineuse. Outre la sensation de jambes lourdes, la manifestation la plus fréquente est l'apparition du «syndrome» des varices. Pour éviter cet ennui, il faut tout d'abord commencer par la correction des facteurs de risque : Les personnes trop grosses doivent perdre du poids, les personnes plutôt casanières doivent faire de l'exercice. Il existe aussi, un traitement, puisque les varices diminuent ou disparaissent rarement d'elles-mêmes. Si les vôtres sont douloureuses ou gênantes, qu'elles s'accompagnent de gonflements des chevilles ou de modifications de la peau, il est souhaitable de demander l'avis d'un médecin. Celui-ci recommandera, s'il le juge nécessaire, une phlébographie qui est un examen permettant de juger précisément de l'état de votre circulation sanguine dans les grosses veines.

Le traitement médical comprend des mesures générales associant d'une part des médicaments veinotoniques et le traitement des causes favorisantes et d'autre part, des mesures locales. Celles-ci vont du port de bas de contention à l'injection d'une substance sclérosante dans la varice en passant par l'application de gels ou de pommades. En cas d'échec du traitement médical, le chirurgien peut réaliser l'ablation du tronc veineux malade, de la cheville à l'aine : c'est le «stripping». Dans tous les cas, seul un traitement en corrélation avec les causes et les facteurs favorisants, permet d'espérer un résultat efficace et durable.
Pareillement, de nos jours, on parle beaucoup de la vitamine E, qui pourrait avoir un effet protecteur en agissant sur les cellules qui tapissent les parois des veines.

D'où viennent les varices ?
Indubitablement, le retour du sang des pieds vers le cœur se fait à l'intérieur de veines, qui sont dotées de valvules de façon à empêcher le reflux du sang lié à la pesanteur. Lorsque ces valvules sont altérées et n'exercent plus leur rôle de clapet, la circulation se ralentit et les veines, qui ont naturellement une paroi assez lâche, se détendent d'où l'apparition des insupportables varices. La réduction de la tonicité de la paroi veineuse contribue également au développement de varices.


Par H.B | LE MATIN

_________________
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.it/index,eff,15504.html
Revenir en haut Aller en bas
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.com/index,eff,15504.ht
Naima
Webmaster
Webmaster


Messages : 1800
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Aux Femmes..   Ven 31 Oct - 9:48


_________________
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.it/index,eff,15504.html
Revenir en haut Aller en bas
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.com/index,eff,15504.ht
Naima
Webmaster
Webmaster


Messages : 1800
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Aux Femmes..   Lun 9 Fév - 4:49

Plus on bouge, mieux on vit


Savez-vous que l’exercice physique peut prolonger votre vie ? Plusieurs études ont démontré que les personnes qui exercent une activité physique régulière vivent plus longtemps. Il parait également que cette théorie se vérifie plus chez les hommes que chez les femmes. Celles-ci doivent justement savoir que l’activité physique régulière peut avoir plusieurs avantages sur leur santé.

Il ne s’agit pas de faire du sport de compétition ni de passer plusieurs heures dans une salle de sport, mais plutôt de bouger. L’activité physique désigne tout mouvement corporel qui implique une dépense d’énergie comme la marche, la montée et la descente des escaliers, la danse, la bicyclette, la natation…

Les bienfaits de l’exercice physique

Les études confirment qu’une trentaine de minutes d’activité physique régulière par jour est susceptible de réduire les probabilités de mort prématurée, de fortifier le système immunologique et de prévenir contre certaines maladies notamment cardiovasculaires qui, s’ajoutant au diabète et à l’obésité, font deux millions de victimes chaque année dans le monde.

Face à cette situation, les médecins sont habilités à « prescrire » du sport à leurs patients. L’idée fait son chemin, comme l’ont constaté les 200 participants au récent colloque « Activité physique et Santé », qui s’est tenu à Paris, à la Maison du Sport français, siège du Comité national olympique et sportif Français (CNOSF).

L’activité physique contribue également à contrôler le surpoids et l’obésité, à donner de la force aux muscles et aux os, à augmenter la densité osseuse, à prévenir contre l’ostéoporose et à améliorer la condition physique.

Elle serait aussi capable de chasser le stress, l’anxiété, la dépression et d’augmenter considérablement la fierté et le respect de soi.

Pendant la grossesse

La pratique du sport peut avoir également des bienfaits considérables sur la santé de la femme enceinte. Reste à privilégier certains sports, à savoir doser vos efforts et à demander l’avis de votre médecin.

Les activités les plus bénéfiques pour la musculature restent la marche, la natation et la gymnastique "douce", en bannissant tout entraînement abdominal. Le yoga, le stretching et la danse peuvent être aussi un bon choix, en évitant certaines postures.

A court terme, l’exercice physique peut réduire les douleurs de dos, la constipation, les enflures, les inflammations et augmente par contre le sentiment de bien-être ; aide à modifier la position des muscles, à les fortifier, à les tonifier et à accroitre leur résistance.

Durant les derniers mois de grossesse, la pratique d’un exercice physique régulier aide à améliorer la capacité de la femme à supporter la douleur et à diminuer les possibilités de faire une césarienne. Sans oublier bien sûr que la récupération après l’accouchement et le retour au poids normal est plus facile avec la pratique d’une activité physique.

La ménopause

Faire de l’exercice physique durant la période de la ménopause est très bénéfique pour surmonter les contraintes de cette étape difficile de la vie d’une femme. Dans ce cas, la pratique du sport permet de contrôler la prise du poids, d’améliorer l’état d’humeur de la femme et de créer une sensation de bien-être. Elle aide aussi à supporter les symptômes de la ménopause et à réduire les probabilités de développer des maladies propres à la femme ménopausée, comme les maladies cardiovasculaires, les accidents cérébraux-vasculaires, l’ostéoporose, l’arthrose, l’incontinence urinaire, les réactions toxiques aux médicaments, les douleurs chroniques, etc.

En fin, l’exercice physique prévient contre les risques de chutes et les maladies chroniques chez les personnes âgées tout en améliorant leur qualité de vie et en augmentant leur autonomie.


Houria Ben Moussa

Menara.ma

_________________
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.it/index,eff,15504.html
Revenir en haut Aller en bas
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.com/index,eff,15504.ht
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: Aux Femmes..   Mar 17 Fév - 10:50

les aliments à bannir et ceux à privilégier
pour éviter un cancer


Ne pas consommer d'alcool ou de compléments alimentaires, faire du sport, abuser des fruits et légumes mais pas de la viande rouge, de la charcuterie ou du sel, rester mince et, pour les femmes, allaiter. Voilà les conseils que les médecins sont invités à prodiguer à leurs patients pour diminuer les risques de cancers, dans une brochure préparée sous la houlette de l'Institut national du cancer (INCa) et présentée mardi à la presse.

"La consommation de boissons alcoolisées régulière, dès un verre d'alcool par jour, augmente le risque de différents types de cancers", a expliqué Paule Martel, directrice de recherche à l'Institut national de la recherche agronomique (INRA). Cancers de la bouche, du pharynx et du larynx, de l'oesophage, du côlon, du sein et du foie, le risque est multiplié de 9 à 168% par verre bu par jour, selon l'organe concerné. "Un verre par jour, ça finit par faire beaucoup d'alcool et c'est ça qui, à la longue, augmente le risque de ces cancers", insiste Mme Martel.

Le surpoids et l'obésité accentuent aussi les risques de cancer, de 8 à 55% selon la localisation: oesophage, col de l'utérus, rein, côlon, pancréas, sein et vésicule biliaire.

Les soupçons qui pesaient sur la viande rouge et la charcuterie ont été confirmés par de récentes études. Les risques de cancer colorectal s'accroissent de 29% par portion de 100 grammes de viande rouge mangée par jour et de 21% par portion de 50 grammes de charcuterie.

Coordinatrice du NACRe (Réseau national alimentation cancer recherche), Paule Martel recommande de "consommer moins de 500g de viande rouge" par semaine. Au quart de la population française qui dépasse ce seuil, elle suggère de trouver leurs protéines davantage dans les poissons, les volailles et les oeufs.

Plus d'un quart de la population mange au moins 50g de charcuterie par jour, alors que "ce sont des aliments à consommer en petites quantités et peu fréquemment", ajoute-t-elle en refusant toutefois de fixer un plafond à respecter.

Les Français sont également encouragés à ne pas manger trop salé car cela favorise les cancers de l'estomac.

Les compléments alimentaires sont aussi à éviter, surtout ceux à base de bêta-carotène. A fortes doses, ils "augmentent les risques de cancer du poumon chez des personnes qui ont été préalablement exposées au tabac et à l'amiante", avertit Paule Martel. Au lieu de manger "n'importe comment" et de compenser "en prenant des pilules miracle", elle conseille de "rechercher toujours une alimentation diversifiée et équilibrée".

Cela passe notamment par les fruits et légumes, qui réduisent les risques de cancer de la bouche, du pharynx, du larynx, de l'oesophage, de l'estomac et du poumon. Ils ont en outre "un effet indirect" puisqu'ils "contribuent à éviter le surpoids et l'obésité". La quantité recommandée est d'au moins 400g par jour sous forme de cinq fruits et légumes.

Le sport également. Il diminue les risques de cancers du sein, du col de l'utérus et du côlon. Pour ce dernier type de maladie, la diminution va de 18 à 29% selon le type d'activité et son intensité.

Les enfants et les adolescents devraient bouger au moins une heure par jour (jeux, sports et activités de la vie quotidienne). Les adultes devraient faire une demi-heure d'activité physique modérée (type marche à pied) cinq jours par semaine ou 20 minutes d'activité intense (type jogging) trois fois par semaine.

Enfin, l'allaitement a aussi des vertus anti-cancérigènes. Il réduit les risques de cancer du sein. Les mères sont donc invitées à allaiter leur enfant, "idéalement" jusqu'à ses six mois, recommande Mme Martel.

Adaptée du rapport "Food, Nutrition, Physical Activity, and the Prevention of Cancer: a Global Perspective" publié en novembre 2007 par WCRF/AICR (World Cancer Research Fund / American Institute for Cancer Research), cette brochure produite à 70.000 exemplaires va être distribuée dans un premier temps aux médecins traitants.


AP

Source: fr.news.yahoo.com
Revenir en haut Aller en bas
Naima
Webmaster
Webmaster


Messages : 1800
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Aux Femmes..   Sam 7 Mar - 3:55

دراسة: التفاؤل يطيل عمر المرأة والتشاؤم يقصره



أوضحت دراسة أجراها باحثون أميركيون في جامعة بيتسبرغ بولاية بنسيلفانيا أن النساء المتفائلات يتمتعن بحياة أفضل مقارنة بالمتشائمات منهن

وجاء في الدراسة، التي تتبعت سلوك أكثر من 100 ألف امرأة تراوحت أعمارهن بين 50 عاما و70 عاما أن معدلات الوفاة انخفضت لدى النساء اللواتي اتسمن بالتفاؤل بنسبة 14 بالمئة مقارنة بالمتشائمات منهن

وتابعت الدراسة أن المتشائمات من النساء يتعرضن لاحتمال إصابتهن بأمراض القلب بنسبة 30 بالمئة مقارنة بالمتفائلات اللواتي تقل لديهن احتمالات الإصابة بارتفاع ضغط الدم والسكري

وقالت الدكتورة هيلاري تيندل، التي أشرفت على الدراسة في الاجتماع السنوي للمنظمة الأميركية للأمراض النفسية إن النساء اللواتي يتسمن بالنزعة التشاؤمية تبلغ نسبة الوفاة لديهن 16 بالمئة مقارنة بالنساء الأقل تشاؤما

وختمت الدكتورة تيندل أن مشكلة المتشائم تكمن في إحساسه بأنه يشعر دائما بالإخفاق


Source: radiosawa.com

_________________
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.it/index,eff,15504.html
Revenir en haut Aller en bas
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.com/index,eff,15504.ht
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: Aux Femmes..   Lun 24 Aoû - 4:22

Les femmes pleureraient pendant 16 mois de leur vie


Angleterre - Selon un nouveau sondage, les femmes passeraient l'équivalent de 16 mois de leur vie à pleurer.

Le sondage réalisé sur 3 000 personnes, a été mené par le site internet TheBabyWebsite.com. Il a mis au jour que les raisons pour lesquelles les femmes pleurent changent radicalement durant leur vie.

Entre sa naissance et l'âge de 78 ans, une femme passerait plus de 12 000 heures à pleurer, pour différentes raisons comme la colère (quand elle est enfant) ou plus tard la tristesse d'être célibataire.

Durant les trois premières années de leur vie, les femmes pleurent trois heures par jour, demandant à être changées, nourries ou amusées.

Devenues plus grandes, les adolescentes pleurent environ 2 heures et 13 minutes par semaine. A partir de 25 ans, cette durée augmente à 2 heures 14 minutes par semaine principalement à cause des histoires de coeur et des films à l'eau de rose.


Source: Yahoo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aux Femmes..   Aujourd'hui à 17:48

Revenir en haut Aller en bas
 
Aux Femmes..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Les femmes Africaines face au mariage mixte
» Pourquoi les hommes noirs préfèrent t'ils les femmes a la peau claire ?........
» Une ébauche de site pour mes "femmes qui lisent"...
» Les femmes en Inde
» Femmes de peu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAWTNA :: Espace Féminin-
Sauter vers: