SAWTNA

Bienvenue sur SAWTNA, le site de tous les Marocains
 
AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Manhasset III: Le Maroc réaffirme sa détermination

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Manhasset III: Le Maroc réaffirme sa détermination   Jeu 10 Jan - 4:37

Le Royaume change de ton en appelant l'autre partie à faire preuve de plus de sérieux



Les discussions entre le Maroc et le polisario ont repris, mardi dernier, au domaine de Greentree à Manhasset, banlieue de New York. Durant la matinée, les deux délégations ont commencé par la lecture de leurs allocutions respectives, avant d'entrer dans le vif du sujet.

Après une pause café et sur proposition de Peter Van Walsum, l'envoyé personnel du secrétaire général des Nations Unies au Sahara marocain, les deux parties ont entrepris des échanges directs sur deux aspects liés à la proposition d'autonomie, à savoir l'administration locale et la gestions des ressources dans les provinces du sud.

Cette exhortation de Van Walsum traduit, sans aucun doute, la volonté des Nations Unies d' accélérer la cadence pour arriver à une solution, mais, faut-il lire, dans le cadre de l'option proposée par le Maroc.
Selon plusieurs membres de la sous-délégation marocaine, le fait d'amener le polisario à discuter de sujets se rapportant directement à l'autonomie est en lui-même une victoire. Il s'agit, donc d'une avancée considérable en faveur de la proposition marocaine, qui reste, rappelons-le, la seule mise sur la table des négociations.

L'allocution, prononcée par Chakib Benmoussa, ministre de l'Intérieur et chef de la délégation marocaine, est ferme, concise et va droit au but. Elle montre, pour ainsi dire, le degré de confiance auquel les négociateurs marocains sont arrivés après deux rounds de mutuelle prise de pouls. Surtout que l'autre partie s'est, récemment, emmêlée les pinceaux en agissant en parfaite violation des résolutions 1754 et 1783, d'abord en menaçant de reprendre les armes et, ensuite, en lançant des accusations sans fondement contre le Maroc, à la veille du troisième round (7-9 janvier).

Le principe d'échanges basés sur la bonne foi auquel les responsables onusiens avaient appelé a été ainsi bafoué. Sur ce registre, le ministre a rétorqué que «le Maroc ne se laissera pas tromper par les mystifications, les provocations et les intrigues qui sont contraires aux impératifs d'une ambiance propice aux négociations».

Par contre, le Maroc est resté fidèle à son engagement de faire des différentes rencontres sous l'égide de l'ONU, des occasions de partage et d'échange sur plusieurs aspects de son initiative. «Nous sommes donc appelés, au cours de nos négociations, quelle qu'en soit l'issue, à oeuvrer, chacun de son côté -et pas seulement le Maroc- pour faire de cette initiative le point de départ et l'aboutissement de ce processus de négociations, initié par la communauté internationale et mené sous ses auspices», a dit C. Benmoussa.

Et d'ajouter, sans ambages, que «si le processus de négociations a été enclenché, et si nous sommes réunis aujourd'hui dans ce troisième round, le mérite en revient au Royaume du Maroc». Le franc-parler du responsable marocain n'aura pas manqué de donner du fil à retordre à l'autre partie, qui, en guise de réponse, ressasse les mêmes thèses basées sur des pseudo-revendications liées aux droits de l'homme.

Un autre fait également important à enregistrer à l'avantage du Maroc, c'est l'évolution entreprise par l'Assemblée Générale des Nations Unies, qui a clarifié son référentiel quant au principe de l'autodétermination dans le différend, et ce, précise C. Benmoussa «en s'alignant sur la nouvelle approche adoptée par le Conseil de Sécurité» à propos de l'autonomie. Désormais, les deux instances de l'ONU sont sur la même longueur d'onde quant à l'importance et aux ambitions que la mise en œuvre de l'autonomie implique de facto.

Toutefois et face à la disposition du Royaume de privilégier la solution politique, il «note, à son grand regret, que l'autre partie continue de camper sur sa position radicale et figée, et se cramponne à des thèses aussi inopérantes que stériles», peut-on lire dans l'allocution de la délégation marocaine.

Main tendue

En dehors de Greentree, lieu des négociations, l'ambiance est plutôt détendue parmi les membres accompagnant la délégation. Les responsables sahraouis et autres se sont réjouis du ton pris par les négociateurs marocains. Il fallait bien secouer le cocotier et pousser l'autre partie dans ses derniers retranchements, avoue-t-on. Tous étaient d'accord pour dire que le polisario doit comprendre que la main tendue du Maroc est une chance inouïe pour eux de sortir de l'impasse.

Le Royaume a proposé une sortie de crise profitable à toutes les parties prenantes du conflit. Il a donné les garanties qu'il fallait pour sa viabilité, ainsi qu'en témoignent les larges prérogatives qu'il offre aux citoyens du sud pour gérer eux-mêmes leurs affaires. Or, l'entêtement des séparatistes n'est, aujourd'hui, guère à leur avantage, puisque l'ONU et la communauté internationale reconnaissent les efforts entrepris par le Maroc pour mettre fin au blocage et faire sortir la région d'une situation dévalorisante.


LE MATIN
Revenir en haut Aller en bas
 
Manhasset III: Le Maroc réaffirme sa détermination
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» maroc : tableaux delacoix 1845
» Acheter un costume au Maroc ??
» [Maroc] Associations philatéliques
» Bonjour HD2 Maroc
» maroc independant : année de la cooperation internationale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAWTNA :: Flash Info-
Sauter vers: