SAWTNA

Bienvenue sur SAWTNA, le site de tous les Marocains
 
AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ifrane: La neige, un cadeau empoisonné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naima
Webmaster
Webmaster


Messages : 1800
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Ifrane: La neige, un cadeau empoisonné   Sam 12 Jan - 10:45

Des fourneaux pour les salles de classe en montagne

Le Maroc a connu ces derniers jours des précipitations intenses qui ont arrosé la majeure partie du Royaume depuis jeudi et vendredi dernier.



Les pluies étaient importantes, certes sur le Rif occidental, le Loukkos, le Gharb, le Saiss, le Tadla et le Moyen Atlas mais les chutes de neige ont également été localement abondantes et ont concerné les reliefs montagneux du Moyen-Atlas et du nord du Haut-Atlas. Les cimes sont couvertes de neige dont la hauteur dépasse 50 cm, enregistrés au centre de la ville d'Ifrane, vendredi dernier. Cela dit, il y a lieu de signaler, si la baisse de température n'est qu'un simple détail que certains prennent en compte pour s'habiller avant de sortir de leur domicile le matin, ce détail prend une énorme importance pour une large catégorie sociale, notamment et surtout parmis nos concitoyens vivant sur les hauteurs et connaissant le calvaire du froid en montagne.

En effet, les conséquences de ce phénomène sont presque mortelles pour les gens de la moyenne et haute montagne marocaine en l'absence d'une réelle politique de développement durable des localités enclavées, où une large couche de la population vit en dessous du seuil de pauvreté suite aux effets de la secheresse et souffre le martyr lors des périodes de grand froid.
Le cas d'Anefgou est encore vivant dans nos esprits et doit mobiliser aussi bien les responsables locaux que la société civile en vue de faire face à ce phénomène sachant bien que Monsieur Mercure poursuit sa descente et dicte déjà sa loi dans les régions de montagne où les gens se préparent au froid comme on se prépare à la guerre en emmagasinant bois de chauffe, farine, butane et j'en passe pour ne pas citer tout l'arsenal indispensable aux gens des hauteurs pour survivre au calvaire du froid, quand les températures frôlent parfois les -20, voire -30°, comme cela a été le cas à Ifrane il y a deux ans..

Dans le cadre de la préparation à ce mode de vie sous la neige, notamment dans les écoles des régions de montagne, le ministère de l'Education nationale a eu l'ingénieuse idée de contribuer cette année à la protection de la forêt qui vit, quant à elle, le calvaire de la destruction massive des arbres pour satisfaire au besoin en bois chauffage, en dotant les établissements scolaires de montagne de nouveaux fourneaux fonctionnant à l'anthracite. Au titre de l'année scolaire 2007/2008 en effet, 70 fourneaux consommant en moyenne 1kg/h d'anthracite chacun dotés de la tuyauterie nécessaire et de 07 sacs de 80 kg d'anthracite pour chaque fourneau ont été livrés dernièrement aux écoles implantées au niveau de la délégation provinciale du MEN d'Ifrane dans le cadre d'un lot consacré par le MEN à l'AREF de Méknès Tafilalet pour couvrir un total de 240 salles de classes en 2007/08 et 300 autres salles en 2008/09 au niveau des provinces d'Ifrane, de Khénifra et d'Errachidia.

Tout en saluant cette initiative, il nous importe de tirer la sonnette d'alarme concernant cette opération qui sent le brûlé dés son lancement dans l'espoir de voir les responsables locaux monter au créneau pour faire le point et arrêter la mascarade qui risque de coûter très cher à l'Etat à court terme. En effet, les salles de classes en question se sont trouvées ainsi équipées de minuscules fourneaux en tôle de fabrication artisanale au lieu des fourneaux en fonte, sachant qu'avec la très haute chaleur dégagée par l'anthracite (7000 à 8000 kcal/kg) cette tôle ne résistera pas plus de deux saisons d'hiver pour se transformer en simple ferraille bonne à jeter, contrairement aux fourneaux de fonte qui résistent bien plus longtemps. Enfin, on se demande si le ministère de tutelle est disposé à financer annuellement cette opération coûteuse concernant la dotation de nos écoles en anthracite et le renouvellement des fourneaux en tôle de mauvaise qualité ?
-----------------------------------------------

Cela sent le roussi
Il faut savoir qu'un fourneau consommera en moyenne 01 kg/h d'anthracite et une salle de classe qui fonctionne 8h par jour consommera donc 08 kg d'anthracite par jour soit 240 kg (par mois) en 30 jours minimum de froid. Multipliés par 70 fourneaux pour ne calculer que sur la DP du MEN d'Ifrane en 2007/08, cela fera 16.800 kg d'anthracite, soit une enveloppe budgétaire mensuelle de 67.200,00 DH pour subvenir au besoin de chauffage de 70 salles de classe pour un mois au niveau de la province d'Ifrane en 2007/08, ce qui fait se poser la question de la viabilité de cette opération.


lematin.ma
Revenir en haut Aller en bas
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.com/index,eff,15504.ht
 
Ifrane: La neige, un cadeau empoisonné
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le père noël m'a fait un cadeau empoisonné...
» Un cadeau empoisonné - Julie Garwood
» La montre de Ron, un cadeau empoisonné?
» Comment emballer un chat dans un papier cadeau
» L'Amour est un Cadeau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAWTNA :: Régions & Tribus-
Sauter vers: