SAWTNA

Bienvenue sur SAWTNA, le site de tous les Marocains
 
AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Traditions Marocaines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
abdelmalek
Modérateur
Modérateur


Messages : 123
Date d'inscription : 13/11/2007
Age : 105
Localisation : maisonblanche

MessageSujet: Traditions Marocaines   Ven 30 Nov - 12:43

Moussems, mariage, fantasia,tenues,celebration de
fetes etc...

Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 539
Date d'inscription : 13/11/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Traditions Marocaines   Sam 1 Déc - 6:25

Les traditions du mariage marocain


On peut pas s’en passer du fameux Pain de Sucre dans le mariage marocain aussi bien en compagne qu’en ville, en plaine qu’en montagne... Laughing

Plateau de thé


La cérémonie marocaine de mariage

Au Maroc, la cérémonie de mariage donne lieu à de grandes fêtes, qui peuvent durer de trois jours à une semaine et sont plus ou moins coûteuses selon les moyens de la famille, mais toujours très visuelles, avec de magnifiques vêtements et bijoux. En effet, les femmes marocaines assistent toujours aux mariages traditionnels habillées en caftan, sorte de longue robe en soie, satin, mousseline, taffetas ou autre riche tissu, recouverte d'une veste ouverte quelquefois sur le bas de la robe, brodée, parfois pailletée, le tout étant retenu par une large ceinture à la taille. C'est un spectacle magnifique pour les yeux.

S'il existe bien sûr des spécificités régionales, on retrouve à peu près le même type de rituels à accomplir.

Le mariage est tout d'abord conclu du point de vue juridique par un acte adoulaire, contrat établi par les "Adouls", qui correspondent à des notaires, en présence de témoins. Il peut être signé la veille du mariage ou quelques jours auparavant.

Le jour précédent le mariage, après que la future mariée, en compagnie de femmes de sa famille, se soit purifiée au hammam, a lieu la cérémonie du henné. Une spécialiste, la "hannaya", dessine des motifs symboliques sur les mains et les pieds de la fiancée, afin de lui porter bonheur et prospérité dans sa vie future. Les autres femmes participantes peuvent aussi demander à se faire tracer ces si jolies arabesques, elles sont censées porter chance. De nos jours, en ville, on tend de plus en plus à associer le fiancé et sa famille à cette fête, en général au moment du dîner.

Avant le mariage, le fiancé est tenu d'offrir des présents à sa promise : Certains sont symboliques, comme le sucre, qui représente une vie heureuse, le lait, la pureté ou encore les dattes, l'eau de fleurs d'orangers et le henné. En font partie également la bague de fiançailles et l'alliance. Les autres varient en fonction des moyens. On peut trouver des coupons de tissus, des caftans, des chaussures, des sacs à main, du parfum. Ces cadeaux sont disposés dans de très grands plateaux de couleur argentée, recouverts d'un couvercle conique, les " téfors ".

Les invités se rendent ensuite au domicile de la mariée. Des hommes sont chargés de porter les plateaux de cadeaux en dansant, accompagnés par un orchestre qui anime tout le quartier. Il devient vraiment impossible pour le voisinage d'ignorer l'événement qui se prépare !

La fête proprement dite a lieu dans un hôtel, un "riad" (maison traditionnelle marocaine, organisée autour d'un grand patio intérieur), une salle des fêtes, sous une tente à proximité du domicile de la mariée ou dans le jardin des parents de l'un ou l'autre des jeunes époux.

Au fond de la salle est installée une estrade assez haute, sur laquelle sont disposés deux sièges imposants où s'assiéront les mariés, qui pourront ainsi être observés de tous. Sur un côté de la salle, les musiciens jouent et chantent, tâche harassante, puisque nombre de mariages se terminent vers 5h du matin ! Une fois les invités placés à leur table, l'orchestre attaque les morceaux de musique andalouse ou de "châabi" selon le choix des mariés.



La jeune épouse arrive dans l'assistance vêtue d'un caftan blanc avec des bijoux assortis. Elle est assise dans une chaise à porteurs, l' "amariya", comme son mari. Ils font le tour de la salle, accompagnés par la musique et, arrivés près de l'estrade, ils descendent de l'amariya pour s'asseoir, pendant que les convives se pressent autour d'eux afin de se faire photographier en leur compagnie.

La mariée est entourée des "neggafates", maîtresses d'orchestre de la cérémonie et garantes du respect scrupuleux des rites nuptiaux. Elles peuvent être 4 à 5, sous la direction de l'une d'elles. Elles s'occupent de la mariée en l'habillant, la parent des bijoux qu'elles lui prêtent, veillent à ce que les plis des caftans tombent toujours bien pour les photos, la dirigent dans ses gestes, minutent la cérémonie et le changement de vêtements. Elles peuvent cependant avoir quelquefois des manières un peu trop directives.

La mariée sort périodiquement pour se changer. Le deuxième caftan est souvent de couleur verte, toujours avec les colliers, diadème, boucles d'oreilles et bracelets assortis. Le défilé peut ainsi continuer jusqu'à sept tenues différentes dans la soirée.



Pendant ce temps, les invités se restaurent. Selon les endroits, les mariés ont opté pour un repas ou un cocktail dînatoire et de délicieux jus de fruits frais Si c'est un repas, il comprend généralement une pastilla (feuilles de brick très fines fourrées d'une fricassée de pigeons ou de poulet, d'amandes, de sucre et de cannelle. un tagine (ragoût de viande et légumes servi dans un plat en terre à la forme caractéristique) et des fruits au dessert. Dans certains mariages, on mange de manière traditionnelle, avec les doigts. Le thé à la menthe finit le repas, accompagné d'exquises pâtisseries marocaines comme, entre autres, les cornes de gazelle.



Les invités dansent de temps en temps au rythme de la musique, discutent entre eux et s'observent. Les petits enfants qui participent à la fête se meuvent étonnement bien sur la musique
La soirée se termine en général aux alentours de 5h du matin, au lever du soleil.

Source : travel- in- morocco.com
Revenir en haut Aller en bas
 
Traditions Marocaines
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un nouveau hors série de Symboles et Traditions
» cahier traditions et histoire chasseurs alpins
» mais ou sont les traditions du 11e BCA ?
» recettes marocaines
» Traditions de Pâques : les crécelleurs, vous connaissez ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAWTNA :: Arts & Cultures & Traditions-
Sauter vers: