SAWTNA

Bienvenue sur SAWTNA, le site de tous les Marocains
 
AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La beauté à coups de bistouri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: La beauté à coups de bistouri   Mar 29 Jan - 9:57

Liposuccion, rhinoplastie, blépharoplastie, prothèse mammaire, chirurgie intime...Les chirurgiens esthétiques marocains rivalisent de talent avec les Européens. Voyage dans le temple des nouvelles mesures corporelles.

Des oreilles décollées, des poches sous les yeux, des nez trop longs ou encore des visages tombants...Des signes de viellesse qui sont désormais effacés d'un seul coup de bistouri. Au Maroc, la chirurgie esthétique est devenue très à la mode à l'instar des pays occidentaux. Depuis quelques années, «modifier» son corps ou son visage est devenu monnaie courante. Pour ceux ou celles qui veulent se sentir bien dans leurs peaux, la recette est simple. Muni de milliers de dirhams, on pourra alors choisir une luxueuse clinique de préférence à Rabat ou à casablanca, fixer rendez-vous chez un bon chirurgien esthétique, faire le bon choix du nouveau modèle, et c'est parti !!

«Personnellement, je me sentais très mal dans ma peau. Mon visage ridé était mon seul cauchemar, mais après l'opération, je me sens très à l'aise», affirme Wafae, une femme de 50 ans, qui a fait son lifting dans une belle clinique de la métropole. Offrir un beau corps est la devise d'une vingtaine de chirurgiens marocains qui veulent joindre l'utile à l'agréable, en investissant dans des cliniques aux allures de palaces luxueux. Et cela en choisissant une belle architecture pour attirer l'attention de la clientèle. Une clientèle de différentes tranches d'âge, en quête de la beauté puisque cette dernière est une source inépuisable de joie et de vivacité. Jeunes hommes, vielles femmes, adolescentes ou encore enfants, sont tous concernés. «On peut être étonné par la tranche d'âge qui nous rend visite chaque jour. J'ai des clientes de 10 à 70 ans. C'est vrai que les hommes optent de plus en plus pour l'esthétique puisqu'ils représentent 30% de notre clientèle, mais les femmes restent les premières patientes avec 70%», affirme Mohammed Berrada Sounni, un spécialiste de la chirurgie plastique et esthétique, à Casablanca. Pour ce docteur, le secret d'un bon chirurgien est essentiellement dans sa touche artistique.
«Un chirurgien plasticien est un artiste, puisque dans cette spécialité le patient juge le résultat. En fait, c'est au médecin de choisir la forme du nez qui convient le plus à tel ou tel visage, et c'est cela qui fait la différence entre un bon chirurgien et un autre», ajoute-t-il.

Les chirurgiens marocains sont très connus par leur professionnalisme. La preuve en est le nombre trop élevé d’étrangers qui viennent au Maroc en quête d'un bon “artiste” et du bon prix. «C'est vrai qu'au Maroc, le tarif est 50% moins cher qu'en Europe. Mais, cela se fait à la qualité, puisqu'on a le même matériel utilisé à l'étranger», précise Dr. Berrada. Les interventions les plus demandées au Maroc sont le lifting, la liposuccion (redessiner le corps), la rhinoplastie (nez), les blépharoplasties (chirurgie esthétique des paupières) et les prothèses mammaires. Côté prix, un implatant mammaire est proposé à une moyenne de 25.000 dirhams. Pour un lifing, il faut compter entre 30.000 et 40.000 dirhams.
«Augmenter le volume des seins est aujourd'hui l'une des interventions les plus pratiquées en chirurgie esthétique au Maroc. C'est une intervention à la fois simple et compliquée. Simple car le geste chirurgical, qui consiste à poser des implants, relève d'une technique éprouvée. Compliquée car la question du choix, de la taille et de la position des prothèses mammaires est primordiale», affirme Dr Sanae El Mounjid, chirurgien esthétique à Casablanca.

Par ailleurs, une autre chirurgie s'installe timidement au Maroc. Comme son nom l'indique, « la chirurgie intime » concerne toutes les techniques chirurgicales sur les organes génitales qui visent à améliorer la sensualité et la vie sexuelle des personnes. Il y a aussi la chirurgie transsexuelle. Pour la majorité, cette chirurgie demeure tabou pour la société marocaine. «Concernant les opérations des transsexuelles, je ne les effectue pas car c'est contre notre religion et nos principes. D'ailleurs, les gens qui effectuent ce genre d'opérations doivent être examinés sur le plan psychiatrique et psychologique avant toute démarche chirurgicale», indique Dr El Mounjid. Tabou ou pas, les Marocaines ne cachent pas leur rêve d'avoir le corps d'Angélina Jolie, ou le visage de la chanteuse libanaise Haïfa Wahbi. Comme l'affirme Hanae qui s'est rendue chez son chirurgien esthétique pour avoir les mêmes lèvres de la pulpeuse Haïfa. «Pour moi l'esthétique est un plaisir intelligent puisque qu'il me permet de réaliser mon rêve et d'avoir les mêmes lèvres de Haïfa», lance-t-elle tout sourire. Cette star demeure le modèle de la beauté pour les femmes arabes, pour le moment. En attendant la prochaine star sortie toute fraîche des cliniques libanaises, avec de nouvelles mesures corporelles.


aujourdhui.ma
Revenir en haut Aller en bas
 
La beauté à coups de bistouri
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La mode, la beauté à travers les âges
» Votre budget beauté par mois ?
» [Oh! éditions] La beauté du mal de Rebecca James
» La véritable beauté ????
» Ou se trouve la beauté d'une FEMME

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAWTNA :: Espace Libre-
Sauter vers: