SAWTNA

Bienvenue sur SAWTNA, le site de tous les Marocains
 
AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Récits hors du commun!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naima
Webmaster
Webmaster


Messages : 1800
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Récits hors du commun!   Jeu 31 Jan - 10:10

L’écrivain


Chaque fois qu'un journal, revue, manuel ou
thèse voit le jour, son auteur ou éditeur est
applaudi ou critiqué, encouragé ou censuré
après passage de ses écrits au ménisque fin,
suivant les idées qu'il cherche a promouvoir,
quelquefois un simple citoyen apolitique ne
cherchant ni a se démasquer ou se déculotter,
ni à être décoré ou décorné se trouve soudain
projeté au rang des littérateurs chevronnés ou
bannis a jamais.Ce récit est un test.



A suivre..


Dernière édition par le Jeu 31 Jan - 10:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.com/index,eff,15504.ht
Naima
Webmaster
Webmaster


Messages : 1800
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Récits hors du commun!   Jeu 31 Jan - 10:12

………Aabidou, élément virtuel de notre univers,
passager sans bagage personnel,se rend compte
mais seulement très tard que la plupart des
gens pensent qu'ils ont vécu ou le supposent,
en réalité, ils n'ont jamais eu le temps de
se poser la question. Abidou émerveillé par la
réalité des choses et des gens subconscients,
l'idéologie des peuples oscillantes au gré
d'humeur de politiciens berneurs, cherche a
mettre de l'ordre dans son esprit.
Je me projette dans le passé, en 1953,j'avais
neuf ans, le septième enfant et le premier de
la famille qui fréquenta l'école.
Enfant de campagne ou plutôt de prairie, doué
et tenace a tel point que j'étais le seul du
village a opté pour le port d'une seule corne
de cheveux sur ma tête, mes semblables avaient
au moins deux séparées par une petite raie
sous forme de haie.
Rares sont ceux qui oseront reconnaître avoir
porté autre chose qu'une cravate durant leur
enfance, a ceux la, je dédie spécialement mon
livre pour leur rafraîchir la mémoire !

L'école se trouve a deux kilomètres de notre
fermette et habitation. Nous habitions dans la
banlieue d'un village d'une cinquantaine de
foyers. Chaque matin, j'emprunte l'unique voie
sillonnant plusieurs lopins ou la végétation
dépassait ma taille le printemps.Traverser ces
champs en ce temps là; était merveilleux. Seuls
l'aboiement de chiens domestiques et le chant
d'oiseaux ajoutaient une note magique a cette
étendue de terre cultivée entièrement couverte
de plantes et arbres fruitiers sauvages.
Aussi bien de jour comme de nuit, je savais
exactement que tel bruit ( aboiement de chiens
ou autres animaux) provenait de telle parcelle
ou maison et donc cela me permet de me situer
par rapport a notre maison. Il est vrai qu'en
ce temps là , le climat était particulièrement
favorable a notre région. A perte de vue, on
aperçoit des centaines de petits prés clôturés
de cactus entièrement verdoyants. En été, un
autre bruit cette fois sinistre inonde notre
contrée.Ce sont les "norias" qui se mettent en
route.Généralement une vache qui,a longueur de
journée faisait le va et vient sous la menace
d'un enfant , qui la pousse a tirer des cordes
attachées aux épaules entraînant le dispositif
artisanal qui sert a puiser de l'eau du puit
dont la profondeur dépasse trente mètres.L'eau
était abondante mais les charges imposées par
les représentants de l'autorité du protectorat
sont insupportables. L'autorité directe dont
nous dépendions est le mokadem. Il peut nous
emprisonner , vendre notre vache et laisser la
fermette brûler sous le soleil ,nous soumettre
aux corvées forcées pour construire,creuser ou
aménager un terrain pour lui ou au profit du
capitaine français régnant sur un territoire
couvert actuellement par cinq provinces. Notre
capitaine qui se comporte comme un dieu et le
mokadem son khalif, se plait a changer de peau
a la manière du caméléon. Il est en treillis
ceinturon et pistolet, tenue de parade, galons
et décorations ou, djellaba et calotte rouge
pour faire impression sur la masse d'indigènes
a son service que nous étions.La population de
la région est renfermée sur elle même, pas de
télévision, pas d'information, seul le mokadem
disposait d'une radio lui procurant dignité,
prestige et noblesse inégalée . Les citoyens
sont illettrés,isolés,ignorants et impuissants
Pour consolider davantage notre capitaine, roi
dans son règne, de temps en temps, on note
l'apparition dans le ciel d'engins volants et
bruyants lâchant a deux ou trois kilomètres du
village des colis qui explosent au contact du
sol. Personne n'était en ce moment capable de
savoir que ce sont des avions militaires en
exercice qui ont pris nos champs pour cibles.
D'ailleurs,personne n'avait jamais vu d'avions
auparavant. A la disparition de ces engins,nos
parents se ruent sur le site pour la collecte
de débris et obus métalliques vides qu'ils
adoptent et adaptent comme un ustensile très
utile, (l’ancêtre de notre mahraz actuel ) .De
surprise en surprise, notre mokadem encore
enthousiasmé par la puissance de son capitaine
profita de la situation et avise les citoyens
que le grand chef a instaurer quatre jours de
corvée obligatoire pour tout individu valable.
Immédiatement l'ordre est exécuté et les pères
de famille prennent la route de l'inconnu.Ceux
qui disposent d'un enfant majeur,ce dernier se
voit dédié au résidant pour plusieurs semaines
Il aura la lourde tache de prendre a charge
l'ensemble des jours accumulés en raison de
quatre pour chaque élément de la famille. Au
retour de cette mission, le pauvre père devra
aussi payer une somme en fonction du nombre
de ses enfants,une taxe très détestée par nos
parents !.On est allé même jusqu'à embrigader,
armer et conduit nos parents sans leur volonté
a faire la guerre contre l’autre puissance
colonisant le Sahara marocain !


A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.com/index,eff,15504.ht
Naima
Webmaster
Webmaster


Messages : 1800
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Récits hors du commun!   Jeu 31 Jan - 10:21

Les lopins de terre qui,jadis produisaient des
carottes pour la nourriture de bétail et la
menthe sont devenus de véritables fermes de
bananes et de cerises.La télévision et autres
moyens modernes de réception de programmes
nationaux et internationaux sont partout. Les
paysans disposent maintenant même dans notre
village lointain de l'électricité,congélateur
cuisinière, eau courante et des divers moyens
modernes nécessaires a la vie.Les jeunes eux-
mêmes sont,malgré leur milieu licenciés ou au
moins bacheliers. Un certain nombre d'entre
eux sont directeurs,maîtres d'écoles,d'autres
employés publiques , ou même docteurs.
Le tiers monde libéré du joug du colonialisme
a incontestablement progressé.
Cependant, un coureur même professionnel,s'il
amorce son départ bien loin derrière un autre
même débutant, aura beaucoup de difficultés a
s'imposer. Le tiers monde a progressé certes,
mais on a l'impression qu'il recule. Il est
plus facile de créer un pays récent que de
raccommoder celui métamorphosé et morcelé par
l'occupant qui visait a le rendre justement
" in raccommodable ".
On note avec fierté ,en ce qui nous concerne,
l'existence des d'églises, synagogues, bars,
dancings,banques et jeux de hasard dans notre
pays ce qui ne peut que favoriser l'attachement
du croyant a ses idées et a son dieu et le tenir
a l’écart des drogues et des escadrons barbus ou
qui sillonnent la ville et cherchent a nous imposer
chacun une manière différente de s' acquitter de
notre devoir religieux.
Le tiers monde est actuellement conscient qu’au
niveau des nations, la confrontation,la concur-
-rence et le désir de dominer sont violents
et farouches. Aussi, nous sommes conscients que
le maximum de progrès est atteint dans presque
tous les domaines connus. On assiste alors a
un épuisement d'idées, de découvertes et même
d'inventions récentes. Seule l'amélioration de
l'ancien patrimoine est en cours. L'astuce qui
est utilisé par les occidentaux pour appâter
leurs citoyens et qui consiste a médiatiser a
outrance, tout sujet ou reportage nous portant
préjudice et la censure de tout élément qui
pourrait nous avantager a leur dépend ne peut
plus durer.On constate que les règles tradition
-tionnelles risquent de favoriser les pays les
plus démunis. Celui qu i n'avance pas, recule.
Les nations les plus puissantes, actuellement
en position d'aisance et, craignant de se voir
obliger de stagner faute de nouveaux produits,
et donc a long terme se trouver au niveau des
pays du tiers monde actuel qui , eux , avancent
très lentement au prix de sacrifices énormes
mais , bougent tout de même. Conscients de cet
état de chose, entourés de spécialistes et de
moyens intellectuels et matériels, aidés par la
volonté,le sérieux et le dévouement aux causes
de leur pays , ce qui n'est pas le cas chez
beaucoup d' autres malheureusement , commencent
maintenant en ce début de siècle, a instituer
des règles,lois, quotas, barrières économiques
unions dont le but est d'imposer un niveau de
développement contrôlable a chaque pays qui,
avec le temps risque de leur ravir une partie
de la galette. La non prolifération des sites
atomiques, l’assistance de régimes défaillants,
l’institution de la politique des axes, la
création ou l ’ initialisation des conflits
régionaux tout cela n’est qu’un artifice pour
imposer au monde la volonté des grands dont le
fait d’utiliser massivement leur production en
armes et technologies d’ailleurs a prix d’or ou
prix diplomatique comme ils disent. Ainsi les
pays puissants continueront de rester en tête
et le reste du monde ne peut que stagner et
dépendre de plus en plus de leur assistance.
Ainsi,ils garderont la suprématie diplomatique,
technologique et industrielle. Ils continueront
a nous imposer des prix dérisoires pour l'achat
de nos produits . Ce sera certainement a long
terme, notre étouffement.
Enfin,cette rage de vouloir rayer l'homme arabe
l'Islam et l'africain de leur continent, d'une
part , et d'autre part, cette assistance et
protection hors limite accordés a tout étranger
sans scrupules défiant ses origines ou, ayant
critiqué son pays ou religion.La généralisation
et la gratuité des moyens didactiques pouvant
rendre leur citoyens imbattables etc…………… tout
cela en fin de compte n’ a pour but que la
protection des grands et le maintien en place
des poursuivants.
Le cas le plus concret et qui conditionnera
notre future en tant qu'être humain cultivé,
capable d 'évoluer rapidement est l'internet.
Le tiers monde étant a peu près sans réserve
au même niveau, l'avenir de nos enfants risque
d'être sombre et dur. Au moment de la prolifer-
-ation des moyens culturels et informatiques,
la simplification de la science et sa mise
gratuitement a la portée du citoyen occidental
via des outils électroniques performants et
peu coûteux nous réduirait sans ambiguïté a
l'état des sauvages du vingt et unième siècle.
Essayer d ’ accoucher d ' un livre hautement
technique qui pourrait intéresser l'école ou
l'université, l'éditeur ou l'imprimeur ne vous
proposera que l'équivalent d'un mois au SMIG
pour se l'approprier! A cela s’ajoute notre
patriotisme un peu absurde révélé par le fait
que des centaines de chantiers gigantesques en
effervescence simultanément sur le sol national
et touchant les barrages,l'industrialisation,
l'habitat et surtout la démocratisation mais
dont l’effet bénéfique sur le citoyen tarde a
a apparaître.
Quelques pays du tiers monde ont réservé une
somme non négligeable a la recherche et, ont
partiellement réussi, ce qui leur a valu la
foudre des occidentaux et l'acharnement de ces
derniers a les cerner, les affaiblir et enfin
les détruire, les autres semblent ne se soucier
que de la faim sans arriver a l'éliminer ! La
majeure partie de nos activités sont axées sur
les moyens d'acquérir l' autosuffisance en
alimentation

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.com/index,eff,15504.ht
Naima
Webmaster
Webmaster


Messages : 1800
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Récits hors du commun!   Jeu 31 Jan - 10:23

---------L'Allemagne de
Hitler par exemple est significatif. Un petit
caporal (le grade le plus dérisoire)de l'armée
a failli dominer le monde . Le principe est
classique . On fait porter la casquette ( pas
n'importe laquelle ) a un militaire (rarement
le meilleur et presque souvent le stupide). Du
coup,le petit négligé, se voit colonel,général
ou chef d'état major et président de pays,
arborant des kilos de décorations , croulant
sous les honneurs du grand sauveteur de la
nation, disposant de privilèges et faveurs
illimités, de l'influence, des serviteurs, des
voitures , de l'argent,du pouvoir et bien sure
tout un éventail de moyens lui permettant de
faire disparaître tout ceux qui lui sont
supérieurs en éducation, stratégie etc,tout le
peuple en fait, a part,ses minables serviteurs
hissés au banc de leaders pour combler le vide
autour de lui. Puis, on oublie vite la source,
on tourne la page et on devient noble par la
force des autres pays qui voit là; un profit
certain en étant les premiers a l'aider, le
reconnaitre.Après plusieurs années de pouvoir,
de domination et de noblesse,il se retrouve au
banc des accusés ( là; encore, pas n'importent
lesquels !). La chute est toujours bien plus
rude et raide que la montée, car le successeur
est souvent l'un de ses anciens minables
serviteurs et élèves anoblis pour l'occasion.
L'Israélien Rabin (encore un général) était,
il y n'a pas longtemps un tout petit citoyen,
soldat métamorphosé par magie en chef d'état
major, puis grand héros , enfin chef de pays,
les Arabes l’ont qualifié de crimes et autres,
mais la réalité est tout autre, pour en être
convaincu il suffit d’imaginer un autre pays
arabe en conflit a la place d’Israël et compter
les morts par dizaine de milliers et non par
unité comme c’est le cas maintenant.
A sa mort, les grands de ce monde se sont
inclinés devant son cercueil et ont même porté
le petit chapeau juif. En fait ,la taguilla va
très bien a quelques uns ! quoi que cependant
je me laisse rêver et penser a l'idée de voir
un jour ces mêmes personnes en chéchia Arabe.
Mon pays,tu ne cesse de grandir a mes yeux, au
fond de mon coeur,toi qui a absorbé sans aucun
rechignement des dizaines de milliers de tes
fils chaque fois qu'ils font appel a toi. Le
drame de l'Algérie est a jamais implanté dans
notre mémoire.Les états,personnalités bourreaux
ou victimes, civils ou militaires invoqués ici
doivent savoir que je n’ai rien contre qui que
se,mais je relate des faits qui m’ont marqués
ou choqués mais avec prudence, cependant ……………
que quelques uns s’estiment heureux , parce que
je suis technicien et non littérateur. J'aurai
voulu possédez le langage pour les mettre a nu.
(histoire véridique de ABIDOU,sur sa demande)


(Mimouni)


Source:www.elmimouni.freesurf.fr


Dernière édition par le Sam 9 Fév - 8:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.com/index,eff,15504.ht
abdelmalek
Modérateur
Modérateur


Messages : 123
Date d'inscription : 13/11/2007
Age : 105
Localisation : maisonblanche

MessageSujet: Re: Récits hors du commun!   Jeu 7 Fév - 10:08

Merci beaucoup tamzilte de m'avoir donné la possibilité de lire
aujourd'hui ce récit que j'avais écris et oublié depuis longtemps.
En fait, je ne l'avais jamais lu et compris comme je l'ai fait aujourd'hui
car au moment de l'écriture mon esprit reste centré sur le but à
atteindre et la sincérité dans le contenu. Puis, une fois, que je
termine le récit. J'oublie presque souvent de le lire ou le relire
ou même corriger les fautes. Aujhourd'hui et pour une fois, j'ai
lu et compris mon récit.
Encore merci
Revenir en haut Aller en bas
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: Récits hors du commun!   Sam 26 Avr - 8:32

Salam,

Un grand hommage à Aabidou de la part de tamzilte:

Aabidou :
Enfant de campagne ou plutôt de prairie, doué
et tenace a tel point que qu'il était le seul du
village a opté pour le port d'une seule corne
de cheveux sur sa tête, ses semblables avaient
au moins deux séparées par une petite raie
sous forme de haie
.. Laughing

Voici une ancienne photo .. d'autrefois.. Wink ..et j'espère que notre Aabidou se rappelle de très beaux souvenirs.. lol!

Revenir en haut Aller en bas
abdelmalek
Modérateur
Modérateur


Messages : 123
Date d'inscription : 13/11/2007
Age : 105
Localisation : maisonblanche

MessageSujet: Re: Récits hors du commun!   Ven 9 Mai - 5:59

tamzilte a écrit:
Salam,

Un grand hommage à Aabidou de la part de tamzilte:

Aabidou :
Enfant de campagne ou plutôt de prairie, doué
et tenace a tel point que qu'il était le seul du
village a opté pour le port d'une seule corne
de cheveux sur sa tête, ses semblables avaient
au moins deux séparées par une petite raie
sous forme de haie
.. Laughing

Voici une ancienne photo .. d'autrefois.. Wink ..et j'espère que notre Aabidou se rappelle de très beaux souvenirs.. lol!

Merci tam , c'est exactement cette photo qui devait representer
le Marocain que je suis des années 50 ...
merci beaucoup
Le fquih meme sur la photo a toujours droit amon
respect le plus sincère et le plus profond.
Revenir en haut Aller en bas
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: Récits hors du commun!   Ven 9 Mai - 10:25

Salam,

J'ai pu reconnaitre le petit Aabidou dans sa classe... Wink
Parrait-il notre Aabidou était sérieux...car on le voit bien très occupé par l'apprentissage...avec ses yeux fixés sur le livre.. lol!
Revenir en haut Aller en bas
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: Récits hors du commun!   Ven 9 Mai - 10:32

abdelmalek a écrit:


Merci tam , c'est exactement cette photo qui devait representer
le Marocain que je suis des années 50 ...
merci beaucoup
Le fquih meme sur la photo a toujours droit amon
respect le plus sincère et le plus profond.

Salam,
Je pense que c'était le cas pour toute une génération de marocains..et même celles qui ont suivi...

Vous deviez en être fier Mr abdelmalek...car votre génération représente le plus grand modèle pour les futures générations et ce dans le combat qu'ils ont mené contre l'analphabétisme, la pauvreté et la liberté de leur pays...et par suite leur dignité...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Récits hors du commun!   Aujourd'hui à 4:53

Revenir en haut Aller en bas
 
Récits hors du commun!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une plage hors du commun qui disparaît
» Cathy, une vie hors du commun - l'autobiographie de super nanny • Cathy sarraï
» Hors du commun - Atelier des MOF
» Des visages hors du commun ~
» Des machines hors du commun.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAWTNA :: Espace Libre-
Sauter vers: