SAWTNA

Bienvenue sur SAWTNA, le site de tous les Marocains
 
AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Région Dadès .. Les fleures du Maroc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naima
Webmaster
Webmaster


Messages : 1800
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Région Dadès .. Les fleures du Maroc   Ven 2 Mai - 8:47

La région de Ouarzazate est composée de deux vallées. Le Dadès et le Drâa où se trouve le fleuve le plus long du Maroc : 1 200 km.

La mise en service du barrage Ahmed El Mansour Dahbi en 1973, a totalement transformé le paysage de cette région très riche en minerais. Le sous-sol antiatlasique recèle entre autres d'argent, de fer et de manganèse.

L'édifice hydraulique a induit une véritable révolution agricole. De nouvelles cultures ont été introduites comme le pistachier et le pommier, venus côtoyer l'amandier et l'olivier. Celles déjà existantes comme le palmier dattier ou le henné, ont vu aussi leur production considérablement augmenter. Mais cette prouesse agricole ne s'est pas faite sans mal. La construction du barrage a nécessité la destruction d'une bonne partie de la palmeraie, et a contraint des centaines de foyers locaux à se déplacer. L'écosystème en a été également bouleversé. La région, jadis très peuplée de plusieurs gibiers comme la gazelle, le lièvre, l'écureuil, le mouflon, l'outarde, a perdu aujourd'hui l'essentiel de sa faune et de sa flore. En outre, les eaux du barrage ne semblent profiter qu'à la vallée du Drâa, notamment aux cultures des palmiers dattier et du henné de la région de Zagora.

Quant à la vallée du Dadès, dont les hauteurs sont défavorables à la culture du palmier, elle semble s'accommoder bon an mal an de cette situation tout en perpétuant une ancienne tradition qui lui vaut sa notoriété : la culture du rosier.

A une centaine de kilomètres environ au nord-est de Ouarzazate, commence la vallée du Dadès. Première ville: Kelâat Mgouna. C'est ici, sur une surface d'une dizaine de kilomètres, large de quelque 500 mètres, que le rosier est cultivé, soit en haies alternées avec d'autres cultures, soit en alternance avec des oliviers.

Sa culture s'étend sur 4 200 kilomètres environ. Sa production, selon les saisons et la gravité des gelées printanières, s'élève entre 3000 et 4000 tonnes par an. Une partie est exportée, sous forme d'huiles essentielles, par les deux principales distilleries d'Yves Saint Laurent. Le reste est commercialisé sur le marché intérieur sous forme de fleurs séchées (Ijddout'n en berbère tachelheit) ou d'eau de rose. Les usines locales, qui ne fonctionnent que quelques semaines par an, produisent aussi des pains de savon parfumés d'une couleur rose très prononcée. Nombreux autres ateliers plus ou moins artisanaux et clandestins peuplent la région.

La récolte se déroule aux mois d'avril et mai et dure une vingtaine de jours. Des femmes et des fillettes, principalement, parcourent les rangs des rosiers en chantant à l'unisson des hymnes ou en déclamant des odes de joie. On est à la fin du printemps. Bientôt arrivera l'été et la période des moissons. La vie dans ces régions est étroitement liée au rythme des saisons. La récolte des céréales et autres produits alimentaires s'effectue presque à la même époque avec une exception pour les dattes qui, elles, sont cueillies vers le mois d'octobre.

La rose, outre ses qualités parfumantes, est aussi utilisée sous forme de bouillon comme remède traditionnel. Mais la culture rosière n'est pas due à ce seul souci pharmaceutique. Les vertus cosmétiques de la plante ont joué pour sa pérennité dans une zone semi-aride où les peuplades environnantes se sont révélées friandes du produit. Elle fait partie, avec le henné et le khôl, de la panoplie de produits de beauté des femmes appartenant - ou ayant accédé - à un certain rang social. Il y a encore une vingtaine d'années, le coffret des articles de beauté des femmes de petite condition, souvent des esclaves, ne connaissait pas de tels cosmétiques.

Cupidon et psyché
La rose intervient également dans la préparation vestimentaire et psychologique de la future mariée. Les pétales sont séchés et réduits en poudre, puis mélangés au henné. Cette pâte ainsi obtenue sert d'enduit à la chevelure de la futur mariée. La poudre de la rose est utilisée aussi pour parfumer l'eau du bain, de bouche, etc.

Autres fonctions de la rose, dont la couleur est éminemment féminine : la sacralisation de l'espace, l'érotisme et l'hospitalité. Selon certaines croyances anciennes, le parfum est le propre du paradis. L'enfer, synonyme de mauvaises odeurs, est l'attribut du démon. Parfumer un endroit ou le parsemer de roses pour en chasser les mauvais esprits ou les jnouns, n'est pas une coutume innocente. Comme ne l'est pas non plus l'utilisation par les jeunes filles, en âge de se marier, du parfum notamment de la rose et de ses guirlandes pour attirer l'attention des jeunes garçons. « La vue d'une rose et l'odeur de son parfum sont à elles seules de silencieux poèmes d'amour que les filles adressent aux garçons de leur âge à diverses occasions, fêtes, mariages ou moussems » explique un raïss (troubadour berbère).

Cette relation de la rose avec la beauté et l'amour trouve ses origines très loin dans les civilisations grécoromaine, puis orientale. Apulée de Madaure, auteur latin de l'Africa romana (IIe siècle après J.-C.), dans son célèbre conte de Cupidon et Psyché, relate l'histoire de ces deux divinités mineures du panthéon romain. La plus ravissante des trois filles d'un roi, Psyché, s'attira les foudres de Vénus, déesse de la beauté et de l'amour, en se déclarant plus belle qu'elle. Pour la punir, Venus ordonna à son fils Cupidon de la séduire, lui dont les flèches sont irrésistibles, et de l'ignorer ensuite, pour la pousser au suicide. Une tradition courante en Orient ancien, surtout en Syrie hellénistique. Mais l'histoire finira à l'opposé du dessein de Vénus... C'est le cupide Eros qui tomba amoureux, au grand dam de sa mère. Très apprécié en Afrique romaine, ce conte trouva un substrat idéal pour s'y enraciner. On le retrouve représenté dans l'iconographie antique et dans de très belles mosaïques romaines, notamment en Tunisie. On y voit Psyché, sous forme de papillon, et le fils de Vénus s'apprêtant à tirer à l'arc à côté de filles parées de guirlandes, cueillant toutes des fleurs... comme à Kelâat des Mgouna


Source: www.7-dragons.com

_________________
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.it/index,eff,15504.html
Revenir en haut Aller en bas
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.com/index,eff,15504.ht
Naima
Webmaster
Webmaster


Messages : 1800
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Région Dadès .. Les fleures du Maroc   Ven 2 Mai - 8:50













_________________
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.it/index,eff,15504.html
Revenir en haut Aller en bas
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.com/index,eff,15504.ht
Naima
Webmaster
Webmaster


Messages : 1800
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Région Dadès .. Les fleures du Maroc   Ven 2 Mai - 12:18

La rose de Damas trouve son origine, comme son nom l'indique, en Syrie où elle fut peut-être introduite par le croisé Robert de Brie à son retour de croisade en 1254.

Associée à de nombreuses légendes et à l'histoire sainte, la rose de Damas a été célébrée par les poètes pour sa beauté et son parfum.

Les Damascena sont à l'origine des roses de Portland et des remontants modernes.

Elles comptent plus d'une centaine de variétés, pour la plupart florifères et souvent remontantes.

Source: http://www.rosesloubert.com

_________________
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.it/index,eff,15504.html


Dernière édition par Naima le Sam 3 Mai - 8:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.com/index,eff,15504.ht
Naima
Webmaster
Webmaster


Messages : 1800
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Région Dadès .. Les fleures du Maroc   Sam 3 Mai - 8:50


_________________
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.it/index,eff,15504.html


Dernière édition par Naima le Sam 3 Mai - 8:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.com/index,eff,15504.ht
Naima
Webmaster
Webmaster


Messages : 1800
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Région Dadès .. Les fleures du Maroc   Sam 3 Mai - 8:53




_________________
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.it/index,eff,15504.html
Revenir en haut Aller en bas
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.com/index,eff,15504.ht
Naima
Webmaster
Webmaster


Messages : 1800
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Région Dadès .. Les fleures du Maroc   Sam 3 Mai - 8:54


_________________
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.it/index,eff,15504.html
Revenir en haut Aller en bas
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.com/index,eff,15504.ht
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: Région Dadès .. Les fleures du Maroc   Mer 7 Mai - 11:37


Source: kelaat-mgouna.webobo.com
Revenir en haut Aller en bas
Naima
Webmaster
Webmaster


Messages : 1800
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Région Dadès .. Les fleures du Maroc   Sam 10 Mai - 4:28

La «rosa Damascena» en quête de valorisation


Sous le thème «La valorisation des produits de terroir au service du développement durable», Kelaat M’Gouna a célébré la rose du 2 au 4 mai. Néanmoins, la rose de Damas ou «rosa Damascena» aurait mérité un événement à la hauteur de sa beauté.

La 46e édition du Festival des roses s’est achevée sur une note amère chez la majorité des visiteurs. En ce sens que le budget alloué à ce festival demeure très bas comparativement aux autres festivals que connaît la région, selon les organisateurs.

Un festival mal organisé, peu médiatisé, et ce, malgré le menu élaboré pour cette édition qui a été notamment marquée par l’élection de Miss Rose.

Symbole de la beauté et de l’amour, le festival est resté en-deça des espérances du public. Pour preuve, les conférences organisées en marge de ce festival ont noté la présence de sept personnes dont deux journalistes. «Je suis venu spécialement pour assister à un festival féerique qui rend hommage à la reine des fleurs. Hélas, un festival aussi ancien que celui-ci doit avoir accumulé de l’expérience et dépassé ce niveau», confie Mounir qui s’est déplacé de Casablanca.

Pourtant, la «rosa Damascena» reste un joyau cher dont regorge la province d’Ouarzazate, notamment à Kelaât M’Gouna. Cela fait que tous les intervenants sont appelés à s’impliquer davantage pour faire réussir les prochaines éditions.

La cueillette de la «rosa Damascena», source de revenus pour plusieurs familles à travers la province, est faite par les femmes entre les mois d’avril et de mai. Prélevées dès les premières heures de la journée, ces roses sont cueillies à ce moment afin de préserver le parfum des pétales avant que leurs boutons ne soient distillés. À savoir que 4 tonnes de fleurs sont nécessaires pour l’obtention d’un kilogramme d’essence distillée.
Filtré à la sortie de l’alambic et conservé à l’abri de la lumière pour conserver ses propriétés, l’hydrolat de rose est très parfumé. Il bénéficie en effet des mêmes vertus et principes olfactifs que l’essence de rose et répand ainsi la même sensation d’harmonie.
En fait, la «rosa Damascena» est le nom latin de cette espèce. Elle fait partie de la famille des Rosacées. Elle fleurit à partir du mois d’avril jusqu’au mois de juin, dans un climat subsaharien dans un sol peu alcalin, pauvre en humus et une teneur moyenne en azote. Au Maroc, la rose de Damas est cultivée dans les vallées de Dadès et de M’Gouna, mais aussi dans les régions d’Ouarzazate notamment à Agdez. Notons, en outre, que le Maroc est un grand producteur de la rose pour la Bulgarie et la Turquie. Par ailleurs, la rose de Damas offre non seulement son parfum et son authenticité, mais aussi des produits dérivés d’elle qui enchantent tous ceux qui s’en servent. Il s’agit de l’hydrolat de rose, de l’huile essentielle de rose, l’absolue de rose, et l’extrait de rose.
Aussi, cette rose séduit grâce à sa couleur et à son odeur magique. Elle est également utilisée de différentes manières. En application externe, cette rose est associée à l’huile et à l’argile pour les soins de la peau, et dans les diffuseurs ou les fontaines brumisantes, cette rose embaume l’atmosphère.
L’eau de la rose est recommandée en tant que médicament efficace en utilisations thérapeutiques pour des troubles liées au stress (insomnie), la tension nerveuse, en tant que sédatif et dans les cas de dépression nerveuse.
L’eau de la rose agit ainsi comme tonique pour le cœur, la circulation sanguine, le foie, l’estomac, l’utérus, sans oublier qu’elle régule l’appétit, soulage les spasmes gastriques et les nausées. La rosa Damascena est, de même, efficace pour les dermatoses, les plaies, couperoses, gingivites, les aphtes. En cosmétique la rose est utlisée comme crème hydratante, anti-âge, outre les lotions,savon,…..
En parfumerie, la rosa Damascena est exploitée dans des Opiums de Yves Saint Laurent et Jicky de Guerlain. Les roses de Kelât M’Gouna ont aussi leur langage, surtout lorsqu’on sait que la couleur blanche reflète la pureté et innocence, et que la couleur rouge signifie l’amour et la passion. Quant à la couleur rose, elle signifie la reconnaissance. Au final, une plante avec autant de vertus, et encore plus de beauté mérite, tout de même, d’avoir un festival digne d’elle et digne de sa grandeur.


Par : L’Houssaine Oulbaz
DNCR à Ouarzazate

aujourdhui.ma

_________________
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.it/index,eff,15504.html
Revenir en haut Aller en bas
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.com/index,eff,15504.ht
Naima
Webmaster
Webmaster


Messages : 1800
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Région Dadès .. Les fleures du Maroc   Ven 3 Oct - 12:12


Chez Hadj Brahim Karach à kalaat Mgouna

_________________
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.it/index,eff,15504.html


Dernière édition par Naima le Ven 3 Oct - 12:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.com/index,eff,15504.ht
Naima
Webmaster
Webmaster


Messages : 1800
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Région Dadès .. Les fleures du Maroc   Ven 3 Oct - 12:13


Divers produits cosmétiques à base de Rosa damascina

_________________
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.it/index,eff,15504.html
Revenir en haut Aller en bas
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.com/index,eff,15504.ht
Naima
Webmaster
Webmaster


Messages : 1800
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Région Dadès .. Les fleures du Maroc   Ven 3 Oct - 12:13


_________________
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.it/index,eff,15504.html
Revenir en haut Aller en bas
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.com/index,eff,15504.ht
Naima
Webmaster
Webmaster


Messages : 1800
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Région Dadès .. Les fleures du Maroc   Ven 3 Oct - 12:16


_________________
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.it/index,eff,15504.html
Revenir en haut Aller en bas
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.com/index,eff,15504.ht
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: Région Dadès .. Les fleures du Maroc   Mer 22 Avr - 4:59


La fameuse Rosa damaskina
Revenir en haut Aller en bas
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: Région Dadès .. Les fleures du Maroc   Mer 22 Avr - 5:00

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Région Dadès .. Les fleures du Maroc   Aujourd'hui à 17:48

Revenir en haut Aller en bas
 
Région Dadès .. Les fleures du Maroc
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kolwezi, la part de la légion
» Journée exceptionnelle en région Chartraine
» Jacques Bouveresse, philosophe français, refuse publiquement la légion d'honneur
» TNT française sur la région lémanique... aie
» maroc : tableaux delacoix 1845

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAWTNA :: Tamazirtinou..Imzilnes-Boumalnes-Dadès-
Sauter vers: