SAWTNA

Bienvenue sur SAWTNA, le site de tous les Marocains
 
AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Al Jazeera-Rabat dans l’impasse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naima
Webmaster
Webmaster


Messages : 1800
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Al Jazeera-Rabat dans l’impasse   Mer 14 Mai - 6:13

Les Sages veulent faire respecter la loi


Ceux de la HACA en ont pleinement conscience : ils sont désormais confrontés à une situation nouvelle, de surcroît non prévues par les textes en vigueur au Maroc, et qui porte sur un changement de statut, c’est-à-dire le passage de l’accréditation au statut d’opérateur.

En fait la situation se complique davantage lorsque l’on sait qu’il est question ici de régulariser une tranche horaire, celle d’un JT de 30 à 60 mn diffusé en direct de Rabat, sur un programme de 24 heures d’une chaîne internationale d’informations en continu. Explications de Naïm Kamal, Sage parmi les Sages du Conseil supérieur de la communication audiovisuelle : « A partir de 2007, Al Jazeera a commencé à produire au Maroc un journal télévisé transmis au siège à Qatar. La chaîne est ainsi passée d’un simple bureau de correspondance à une situation de quasi opérateur produisant régulièrement des journaux télévisés. Ce changement de statut pose problème avec la loi marocaine sur l’audiovisuel qui nécessite entre autres la constitution d’une société anonyme de droit marocain, la soumission à la contrainte d’un cahier des charges et l’observance d’un certain nombre de réglementations sur le pluralisme, les droits des enfants, la publicité, etc ».

Depuis un peu plus d’une semaine, on le sait, Al Jazeera ne diffuse plus son JT en direct de Rabat et de ses studios sis sur l’avenue Mehdi Ben Barka. Dans la journée du 6 mai, les reponsables r’batis de la chaîne qatari ont reçu un fax de l’ANRT les prévenant de la résiliation du contrat de diffusion. Sans autre forme d’explications. Au ministère de la Communication, Khalid Naciri n’a pas plus d’informations –c’est pour lui un problème technique et de conformité avec la loi- et invite les responsables du bureau de Rabat d’aller voir du côté de la HACA. « Impossible d’obtenir un rendez-vous avec le Président Ghazali qui, nous dit-on, est toujours en voyage. Nous voulons juste comprendre ce qui se passe, qu’on nous explique comment rendre légal notre statut ou qu’on nous fasse les remarques, s’il y en a. En fait, notre souhait est de parvenir à une solution définitive qui puisse sauvegarder les intérêts de tous et de pouvoir travailler dans un cadre clair », nous a déclaré ce mardi matin au téléphone, le directeur du bureau de Rabat d’Al Jazeera, Hassan Rachidi.

Dans les faits, Al Jazeera a changé tacitement de statut par la grâce d’une décision politique. Nabil Benabdallah, ministre de la Communication à l’époque, avait œuvré en back-office pour que la télévision de Doha puisse émettre en direct des studios de Rabat un journal télévisé consacré à l’actualité maghrébine. « Une telle décision était voulue comme un gage d’ouverture du Maroc, un pays en transition démocratique qui n’a rien à cacher », fait remarquer un ancien du cabinet de Benabdallah.

Volonté politique et arguties juridiques
Aujourd’hui une telle volonté politique semble avoir cédé la place à un problème de conformité avec la loi sur l’audiovisuel qui ne prévoit pas le cas de figure d’Al Jazeera. Arguties juridiques ? Naïm Kamal s’en défend. « Il y a des normes éthiques et déontologiques qui s’appliquent aujourd’hui à l’ensemble des opérateurs publics et privés. Dans le cas d’Al Jazeera, une autre complication juridique intervient. Car comment astreindre à un cahier des charges d’une heure pour un programme qui en compte 24 et qui est diffusé à partir d’un territoire étranger ? », s’interroge notre interlocuteur.

Aujourd’hui, on en est là, au bord de l’impasse et surtout face à un vide juridique qu’on n’est pas pressé de combler. Al Jazeera n’est visiblement pas prête de diffuser son Journal télévisé à partir de la capitale. La télévision de Doha continuera, elle, d’avoir la ligne éditoriale qui est la sienne, sa marque de fabrique. Et à Rabat, l’on glosera longtemps dans les salons sur les reculs sur fond d’une volonté politique d’ouverture à géométrie variable qui n’a pas su, ou pas pu, résister à l’épreuve d’un choix éditorial assurément orienté.


Narjis Rerhaye

Source: liberation.press.ma

_________________
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.it/index,eff,15504.html
Revenir en haut Aller en bas
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.com/index,eff,15504.ht
 
Al Jazeera-Rabat dans l’impasse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un Theâtre ...dans l'impasse...
» NAA, Corinne
» Al Jazeera Sport va avoir le X-Factory dans le Trapèze....!!
» Une main dans sa culotte...
» Du vent dans mes mollets - Moussafir / Mam'zelle Roüge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAWTNA :: Actualité Nationale-
Sauter vers: