SAWTNA

Bienvenue sur SAWTNA, le site de tous les Marocains
 
AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Yves Saint Laurent n'est plu..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 539
Date d'inscription : 13/11/2007
Age : 48

MessageSujet: Yves Saint Laurent n'est plu..   Lun 2 Juin - 9:35

Les cendres d'Yves Saint Laurent reposeront au jardin Majorelle à Marrakech



Marrakech - Le compagnon de longue date d'Yves Saint Laurent, Jacques Bergé a annoncé ce matin, que les cendres du célèbre couturier reposeront au jardin Majorelle, à Marrakech.

Les obsèques du couturier Yves Saint Laurent, décédé dimanche soir à l'âge de 71 ans, seront célébrées jeudi en l'église Saint-Roch à Paris.

Initialement fixées vendredi matin, les obsèques ont été avancées à la demande du président de la République Nicolas Sarkozy, selon ce qu'a révélé Pierre Bergé, ami et compagnon de longue date d'Yves Saint Laurent.

Le président n'aurait pu assister à la cérémonie vendredi. Son épouse, Carla Bruni-Sarkozy, a défilé pour Yves Saint Laurent quand elle était mannequin.

M.Bergé a d'autre part précisé qu'Yves Saint Laurent était malade depuis un an, ayant été atteint d'une tumeur au cerveau.

La mort du célèbre couturier survient au moment où vient de s'ouvrir, jeudi, au Musée des beaux-arts de Montréal, l'exposition-rétrospective consacrée à son oeuvre.


eMarrakech.info + agences
Revenir en haut Aller en bas
Naima
Webmaster
Webmaster


Messages : 1800
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Yves Saint Laurent n'est plu..   Lun 2 Juin - 11:52

Yves Saint-Laurent, un génie au service des femmes


Yves Saint Laurent est mort le 1er juin à Paris à l'âge de 71 ans. Auteur de multiples révolutions stylistiques, il est avec Coco Chanel le plus grand couturier du XXe siècle.

"Les modes passent, le style est éternel", a dit un jour Yves Saint Laurent. A 71 ans, le plus grand couturier de la seconde moitié du xxe siècle s'est éteint à Paris dans la soirée du 1er juin, laissant derrière lui une oeuvre qui dépasse largement les frontières de la mode. Ses obsèques auront lieu jeudi 5 juin dans l'après-midi à l'Eglise Saint-Roch, à Paris.

Le "New Look"
Il avait raréfié ses apparitions en public depuis la fermeture de sa maison de couture en 2002. Tout juste des passages furtifs lors des vernissages des expositions de la Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent, qui abrite aujourd'hui une grande partie de son oeuvre au 5, avenue Marceau, à Paris. Très malade depuis plusieurs mois, il ne quittait plus son domicile.

Prendre acte d'un monde en pleine métamorphose et vouloir en accélérer le cours, tel aura été la quête incessante de celui qui connut la gloire à 21 ans, en succédant à Christian Dior, décédé d'une crise cardiaque à Montecatini (Italie) en 1957. Le jeune homme timide, parti de sa ville natale d'Oran en 1954, devient alors le plus jeune couturier au monde. Il dessinera six collections pour Dior (dont la fameuse ligne "Trapèze", qui lui assure un triomphe international) avant de faire de son nom une marque, et bien plus... "Le génie d'Yves était tellement évident qu'on ne pouvait pas ne pas réussir. Notre vie, notre relation, notre maison de couture, tout cela est indissociable", a souvent rappelé Pierre Bergé, compagnon indéfectible des moments de gloire et des heures sombres, avec qui il fonde la maison de couture Yves Saint Laurent le 4 décembre 1961.

Le pouvoir aux femmes
Sous la main de Saint Laurent, la mode oublie les postures maniérées et le choc de l'instant pour se faire la complice des bouleversements d'une époque. Dès son premier défilé, en janvier 1962, il pose les bases du "New Look" : le caban, les manteaux, la marinière, les blouses... "On a souvent dit que Chanel avait libéré les femmes. C'est vrai. Des années plus tard, Saint Laurent devait leur donner le pouvoir. C'est en cela que son oeuvre va plus loin que celle d'un couturier. Il a quitté le territoire esthétique pour pénétrer sur celui du social", affirme Pierre Bergé en préface du catalogue (1) d'une grande rétrospective inaugurée, ironie du calendrier, le 29 mai au musée des Beaux Arts de Montréal.

En empruntant les vêtements des hommes pour les faire glisser sur les épaules des femmes, Saint Laurent va diffuser son message bien au-delà des cercles d'habituées de la haute couture. Deux ans avant Mai 68, tandis que les femmes sont encore interdites de pantalon dans les entreprises, il ose pour elles le smoking, dont la photographie par Helmut Newton en 1975 figure au panthéon des images de mode. "Les femmes de Saint Laurent sont sorties des harems, des châteaux et même des banlieues, elles courent les rues, les métros, les Prisunic, la Bourse", témoignera Marguerite Duras (2).

Dans un souci de démocratisation, celui dont le plus grand regret aura été "de ne pas avoir inventé le jean", lance Saint Laurent Rive Gauche, première ligne de prêt-à-porter d'un couturier avec sa boutique dans le Saint-Germain des Près des lettres, rue de Tournon, où l'on se presse pour acheter les sahariennes, les tailleurs pantalons et les blouses transparentes.

Créateur de la transgression
En guerre contre tous les tabous esthétiques et moraux, "l'enfant aux nerfs d'acier", comme l'a surnommé l'écrivain japonais Mishima, est aussi le premier couturier à avoir posé nu pour la promotion de son parfum Rive Gauche pour homme en 1971, sous l'objectif de Jeanloup Sieff. Lui qui n'a pas fait mystère de son homosexualité et qui a affranchi les hommes des clichés obligés de la virilité, en leur offrant des tuniques décolletées et des pantalons lacés. "Il a été le premier couturier à s'être comparé à une drogue. A se heurter à la censure américaine. A mélanger du noir et du bleu nuit. A présenter du jean en haute couture. A inonder les beaux quartiers avec les couleurs des souks. A célébrer le luxe dans la différence, la transgression, l'étrangeté, le trouble", écrivait en 2002 Laurence Benaïm, auteur de sa biographie (3).

Car s'il a fait du noir l'écrin sublime de son oeuvre, il est aussi le couturier de la couleur et de tous les ailleurs, des vapeurs d'opium de la Chine à l'Espagne de Velasquez, en passant par les Ballets russes et le Maroc, où il acheta en 1980 avec Pierre Bergé le Jardin Majorelle. Cet adepte de Cocteau (il a dessiné les costumes des Monstres sacrés en 1966 et de L'Aigle à deux têtes en 1978) a comme aucun autre célébré les correspondances entre l'art et la mode : robes Mondrian (1965), hommages à Apollinaire et son Tout terriblement, à Picasso (1979) et à Matisse (1981), veste Iris et Tournesols (1988) brodées pendant des milliers d'heures...

Tout au long de sa carrière, il n'a cessé d'habiller la scène et le cinéma, d'une quinzaine de ballets de Roland Petit (dès 1959 avec Cyrano de Bergerac) à de nombreux rôles de Catherine Deneuve - la fameuse robe à scratch de Belle de Jour de Bunuel est restée un classique du genre.
Loin des égos boursouflés de certains artistes, son rapport passionné et habité à la création lui aura valu de perpétuels tourments, de paradis artificiels en dépressions. "Je suis passé par bien des angoisses, bien des enfers. J'ai connu la peur et la terrible solitude. Les faux amis que sont les tranquillisants et les stupéfiants. La prison de la dépression et des maisons de santé. De tout cela, un jour je suis sorti, ébloui mais dégrisé", déclarait-il dans un texte d'adieu bouleversant le 7 janvier 2002, l'année où il décidait de fermer la maison de couture, le reste de l'activité appartenant au Gucci Group depuis 2000.

Après plus de quarante ans au service des femmes, de leurs gestes et de leurs sentiments... Un pan d'histoire de la mode se referme derrière lui, mais à voir combien son oeuvre influence saison après saison bon nombre de créateurs, son dialogue avec les femmes n'est pas terminé.


(1)Yves Saint Laurent, Style, 258p., éditions La Martinière.
(2) Catalogue de l'exposition Mode 1968-1990, Sezon Museum of Art, 14 novembre- 26 décembre 1990.
(3) Yves Saint Laurent, par Laurence Benaïm, éditions Grasset.


Source:lexpress.fr

_________________
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.it/index,eff,15504.html
Revenir en haut Aller en bas
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.com/index,eff,15504.ht
Naima
Webmaster
Webmaster


Messages : 1800
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Re: Yves Saint Laurent n'est plu..   Mar 3 Juin - 5:32

Hommages du monde entier pour Yves Saint Laurent


Les hommages ont afflué lundi au lendemain de la mort du grand couturier français Yves Saint Laurent, soulignant l'influence d'un homme qui a révolutionné la mode en accompagnant la libération des femmes


Yves Saint Laurent (g) et Pierre Bergé, le 7 janvier 2002 à Paris
PARIS (AFP)


Le président français Nicolas Sarkozy a estimé qu'avec sa mort "disparaît un des plus grands noms de la mode, le premier à élever la Haute Couture au rang d'un art en lui assurant un rayonnement planétaire".
Son Premier ministre François Fillon a salué la mémoire d'un "artiste de génie qui a tant contribué au rayonnement de la France".

Pour Pierre Bergé, qui a dirigé pendant 40 ans la griffe Yves Saint Laurent, il a "révolutionné la Haute Couture" et "accompagné l'évolution des femmes": "Toutes les femmes du monde entier lui doivent quelque chose d'une certaine manière".

Les créateurs de mode ont reconnu l'influence d'un homme qui a desserré le corset de la mode féminine, et dont le travail continue d'inspirer les couturiers actuels.

"Il avait compris la femme moderne avant tout le monde. Il a dessiné des pantalons pour femmes actives, très confortables et en même temps très sophistiqués", a réagi la créatrice japonaise Hanaé Mori, seule asiatique à avoir été admise dans le club très fermé de la Haute Couture française.

"Il nous a légué un tailleur-pantalon adaptable pour toutes les occasions. Avec un chemisier en soie ou en tissu imprimé, il pouvait donner une féminité à un style masculin", a déclaré la créatrice à l'AFP.

"Lorsque sortit la mode tailleur-pantalon, je n'ai pas aimé - et continue de ne pas apprécier -, parce que cela cache les jambes des femmes, un de leurs attributs les plus sexy, a commenté pour l'AFP Jun Ashida, un couturier japonais de renom.

"Mais il avait un oeil avisé pour la femme active. Il avait prévu avec précision les changements et a fait bouger le monde. C'est l'empereur du monde de la mode", a-t-il ajouté.

"Saint Laurent parvenait à la perfection dans tout ce qu'il faisait", selon la créatrice de mode britannique Vivienne Westwood.

"Son travail a inspiré de nombreux créateurs dans le monde, y compris de nombreux Thaïlandais", a dit à l'AFP Pakamom Taveesoay, une créatrice de mode thaïlandaise.

C'était un "génie", une "icône", a déclaré l'Australienne Collette Dinnigan, dont les robes sont portées par Nicole Kidman ou Cameron Diaz.

La presse a souligné combien Saint Laurent a accompagné l'évolution de la société et répondu aux besoins des femmes actives de porter des vêtements confortables et élégants à la fois.

Le quotidien milanais Corriere della Sera salue "un des personnages cruciaux de la mode contemporaine", un "innovateur qui a su offrir une nouvelle liberté à la femme avec des vêtements entrés dans l'histoire comme le tailleur-pantalon, la saharienne et le smoking".

"Il a donné à la femme élégance et cohérence à un moment où la mode, tout comme le monde, sombrait dans le chaos", écrit le quotidien britannique The Times.

Pour le tailleur-pantalon, la candidate à l'investiture démocrate aux Etats-Unis "Hillary Clinton a sans aucun doute des raisons de lui être reconnaissante", estime même le Financial Times.

"Le style Saint Laurent était l'expression d'un changement social: il a suscité la polémique en 1968, une année de révolution à Paris, en estimant que les femmes devraient porter des pantalons tous les jours", ajoute le quotidien économique.

"Son style est devenu emblématique de la Française intelligente, séduisante, riche: Catherine Deneuve en d'autres mots...", écrit le Guardian.

bur-cac/sg
Pierre Bergé, qui a cofondé et dirigé pendant 40 ans la griffe Yves Saint Laurent, a estimé dimanche soir sur LCI que le couturier, décédé dans la soirée à Paris, avait "révolutionné la haute couture" et "accompagné l'évolution des femmes".

"Je suis bouleversé mais je ne veux pas faire partager ni mon émotion, ni ma peine. C'est privé et je les conserve pour moi", a dit M. Bergé.

"Yves Saint Laurent était réservé et timide mais il pouvait être gai et très amusant. Il ne s'est pas beaucoup trompé car il a accompagné l'évolution des femmes", a-t-il ajouté.

"Quand un artiste a réussi comme Yves Saint Laurent l'a fait lui-même, il n'était pas dupe et il savait très bien ce qu'il a fait. Il savait parfaitement qu'il avait révolutionné la haute couture, l'importance qu'il a occupé dans la deuxième partie du 20e siècle", a ajouté Pierre Bergé.

"Yves Saint Laurent savait parfaitement qu'il avait transformé le monde et la mode, que toutes les femmes du monde entier lui doivent quelque chose d'une certaine manière. Il en était conscient et il en était très content", a encore dit M. Bergé.

"Pendant de longues années, il ne sortait plus beaucoup, voyait très peu de gens. Il allait simplement, conduit par son chauffeur, de son domicile à sa maison de couture. C'est là, pendant ce court chemin, qu'il voyait ce qui se passait dans la rue", a souligné Pierre Bergé.

Pour M. Bergé, s'il fallait garder "un modèle emblématique, ce serait le smoking. C'est celui qui symbolise le plus la complicité de Yves Saint Laurent avec les femmes", a-t-il conclu.

afp.com

menara.ma

_________________
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.it/index,eff,15504.html
Revenir en haut Aller en bas
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.com/index,eff,15504.ht
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yves Saint Laurent n'est plu..   Aujourd'hui à 7:35

Revenir en haut Aller en bas
 
Yves Saint Laurent n'est plu..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yves Saint-Laurent à l'honneur!
» Yves Saint Laurent Collector
» Avis de marché - Arnay le Duc (21) - restauration et mise en valeur intérieure de l'église Saint-Laurent - Lot 2 : décors peints
» Musée Mémorial d'OMAHA beach (saint laurent sur mer)
» Prostock (Saint Laurent Blangy, 62)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAWTNA :: Flash Info-
Sauter vers: