SAWTNA

Bienvenue sur SAWTNA, le site de tous les Marocains
 
AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vitamine D : Un besoin quotidien de soleil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Vitamine D : Un besoin quotidien de soleil   Mer 2 Juil - 4:38

L'essentiel de la vitamine D est synthétisé par la peau grâce à l'exposition aux rayons solaires

Nous vivons dans un pays ensoleillé, pourtant nous ne profitons pas assez des rayons solaires. En effet, nous pensons tous que le soleil est un ennemi infaillible de la santé, de l'épiderme et des yeux.

Certes, les dangers des rayons UV (ultraviolets) ne se discutent plus de nos jours, mais il faut savoir que le soleil a, malgré toutes les apparences, des effets positifs sur l'organisme humain. Dans certains pays où le soleil n'est pas au rendez-vous tous les jours, les pédiatres injectent aux nourrissons, durant leurs premières années de vie, des mini doses de la vitamine D afin d'aider leur organisme à développer la structure osseuse et à éviter les carences.

En effet, «la carence en vitamine D se définie par un taux de 25-hydroxyvitamine D inférieur à 75 nmol/l, environ 30 ng/ml. Avec cette limite, la carence concerne plus d'un milliard de personnes sur terre et plus de la moitié des femmes ménopausées. Toutefois, la carence sévère, à l'origine du rachitisme et de l'ostéomalacie se définit par un taux inférieur à 25 nmol/l, c'est-à-dire près de 10 ng/ml», explique le professeur Souad Habib Eddine, dermatologue. Les principales causes de carence sont l'exposition insuffisante au soleil et le phototype foncé.

Les principaux groupes à risque sont généralement les personnes âgées, les personnes à peau foncée ou noire, les enfants nourris au sein (le lait maternel contient relativement peu de vitamine D, alors que les laits artificiels sont toujours enrichis en vitamine D), les personnes peu exposées au soleil pour des raisons médicales ou culturelles. Précisons que dans certains pays, la synthèse de la vitamine D devient très faible durant les mois d'hiver à cause de l'absence des rayons UV, d'où l'intérêt de s'exposer intelligemment au soleil dès que c'est possible. Selon les spécialistes, la vitamine D obtenue par l'exposition au soleil est présente durant les deux mois suivant l'exposition, grâce à des réserves faites par l'organisme.

Cette caractéristique fait que beaucoup de personnes, vivant dans des pays européens, ressentent une faiblesse musculaire entre janvier et avril, car durant les mois d'octobre à avril, les UVA responsables
de la synthèse de vitamine D sont faibles. «La carence en vitamine D provoque une faiblesse et des douleurs musculaires ou de la fatigue et, à un stade plus avancé, une ostéomalacie chez l'adulte et un rachitisme chez l'enfant. Elle serait également associée à un risque plus important de maladies cardiovasculaires», précise le docteur Bouasria, nutritionniste.

Action de la vitamine D
La vitamine D est une vitamine liposoluble (soluble dans les graisses) synthétisée dans l'organisme humain à partir d'un dérivé du cholestérol sous l'action des rayonnements UV de la lumière. La vitamine D intervient aussi dans l'absorption du calcium et du phosphore par les intestins, ainsi que dans leur réabsorption par les reins.

En effet, il existe un délai d'action entre le moment de l'administration de la vitamine D et celui où l'absorption du calcium augmente sous son effet. L'action dépend de la vitamine D disponible et de la charge calcique de l'os. Elle fixe le calcium sur l'os à dose physiologique alors qu'elle le libère, à trop forte dose (hypervitaminose), provoquant une hypercalcémie.

Au cours de la croissance, elle a un site d'action privilégié. C'est la zone métaphysaire où le cartilage de conjugaison se transforme en tissu osseux.
Aussi, selon les spécialistes, il semble exister une corrélation inverse entre le taux sanguin de vitamine D et le risque de développer une sclérose en plaques. Cette corrélation n'a été retrouvée que chez les personnes à la peau blanche. Dans le même sens, la concentration sanguine en vitamine D serait inversement corrélée
à la prévalence de l'hypertension artérielle, du diabète et de l'obésité. L'ensoleillement est donc un facteur naturel de santé. En l'utilisant intelligemment, on peut en retirer de grands bienfaits.

Profiter des UV
Le soleil est certainement dangereux lorsqu'il est mal utilisé. Ainsi, en été, il ne faut jamais se brûler la peau. Il faut donc limiter le temps d'exposition au soleil en fonction de la préparation de la peau. A la suite d'un bain de soleil, la peau peut devenir un peu rosée et même rougir un peu, mais il faut éviter qu'elle soit brûlée par le soleil.

Aussi, il faut choisir le temps propice pour s'exposer au soleil. Ce dernier est plus ardent entre 11 heures et 15 h. Il faut donc éviter de s'exposer au soleil longuement durant cette période de la journée. Idéalement, il faut exposer au soleil la plus grande surface cutanée possible. Il n'est pas souhaitable de n'exposer au soleil que la figure et les bras. Dans ces dernières conditions, le cholestérol se concentre dans les régions de la peau exposée au soleil. Il est préférable de répartir les quantités de cholestérol dans toute la surface cutanée.


Par Rajaa Kantaoui | LE MATIN
Revenir en haut Aller en bas
 
Vitamine D : Un besoin quotidien de soleil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» T’as pas besoin d’être le soleil
» Coucher de Soleil à Bénodet (BZH)
» [Feuilleton] G. Leroux L'Epouse du Soleil
» Quotidien "EL KHABAR" d'aujourd'hui
» ecu d'or au soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAWTNA :: Espace Féminin-
Sauter vers: