SAWTNA

Bienvenue sur SAWTNA, le site de tous les Marocains
 
AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rabat, capitale de l'enseignement supérieur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 539
Date d'inscription : 13/11/2007
Age : 49

MessageSujet: Rabat, capitale de l'enseignement supérieur   Jeu 9 Oct - 10:40

Une première. Rabat accueille à partir d'aujourd'hui le congrès des grandes écoles organisé par la Conférence des grandes écoles, une association qui regroupe plus de 200 grandes écoles européennes et canadiennes.

En effet, c'est dans le cadre du dialogue euro-méditerranéen que la Conférence des grandes écoles a décidé cette année de tenir son congrès au Maroc. «Un congrès a déjà été organisé en dehors des frontières françaises, en Belgique, mais c'est la première fois que nous franchissons la Méditerranée.

Dans le cadre du dialogue euro-méditerranéen, la Conférence des grandes écoles a décidé cette année de tenir son congrès au Maroc, en raison de la présence sur place de nombreux réseaux d'anciens élèves structurés et efficaces», affirme Christian Margaria, président de la Conférence des grandes écoles. Les organisateurs ont annoncé la participation de hauts responsables marocains et français à cette manifestation, notamment Ahmed Akhchichine, ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique, et Mme Valérie Pecresse, ministre française de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. La rencontre pourrait également connaître la participation de Taïb Fassi-Fihri, ministre des Affaires étrangères et de Mme Latifa Akharbach, secrétaire d'Etat auprès du ministre des Affaires étrangères.

Outre les établissements d'enseignement supérieur européens membres de la Conférence, de grandes écoles marocaines prendront également part à cette manifestation.
En effet, deux établissements marocains viennent d'être admis à cette Conférence. Il s'agit de l'Ecole Hassania des travaux publics à Casablanca et l'Institut national des postes et télécommunications à Rabat. «Notre association compte déjà une dizaine d'établissements étrangers comme membres associés. Ces dernières admissions sont dans la continuité de sa politique d'attractivité : promouvoir le système des grandes écoles tant en France qu'à l'étranger», ajoute Christian Margaria.

Le congrès 2008 de la Conférence sera l'occasion pour les deux pays partenaires de s'interroger sur la formation de leurs décideurs, sur leur système éducatif et sur les collaborations futures entre les deux rives de la Méditerranée.
Les réflexions porteront notamment sur l'apport des réseaux aux établissements d'enseignement supérieur et l'impact des réformes des concours ainsi que sur les innovations pédagogiques dans les grandes écoles sur les systèmes éducatifs secondaire et supérieur. De même, les participants discuteront des collaborations en sciences de l'ingénieur et en management, compte tenu des nombreux projets d'écoles publiques et privées au Maroc, et la place de l'économie du savoir dans les deux pays. Au total, quatre ateliers seront organisés. Et toutes les séances de travail seront coprésidées par des personnalités des deux pays.

Par ailleurs, les participants vont examiner les possibilités de mise en réseaux des grandes écoles dans le bassin méditerranéen, vu les enjeux actuels. «Tous les établissements aujourd'hui sont pratiquement obligés d'envisager certaines opérations dans le cadre de réseaux (nationaux ou internationaux), pour des questions de synergie, d'économie de temps et de moyens. La coopération sur le pourtour du bassin méditerranéen a en outre une logique culturelle, historique et géographique et pourra sans doute être un facteur d'équilibre et de paix», explique Christian Margaria, également Directeur général de Télécom & Management SudParis. L'organisation d'un tel événement devrait donner une nouvelle impulsion à la coopération entre les grandes écoles marocaine et française.

Les deux pays comptent déjà 124 accords de coopération, dont 14 accords de double diplôme. De plus, 15 mastères spécialisés conjoints (formations spécialisées accréditées par la Conférence des grandes écoles) existent déjà ainsi que des délocalisations de formations de master ou continues.
L'expérience des établissements européens notamment français ne peut qu'être bénéfique aux écoles et universités marocaines. Ces dernières années, le Maroc s'est engagé dans une réforme profonde du système éducatif


Source: http://www.marocinfocom.com
Revenir en haut Aller en bas
 
Rabat, capitale de l'enseignement supérieur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entrée au Conservatoire Supérieur Musique & Danse de LYON ;)
» Queyras, acte 2 : Lac supérieur (2829m)
» Choix d'école supérieur, option photographie.
» Recherche Photofunstudio 5.1 (ou supérieur)
» Y'aura t-il un niveau supérieur au Bankai?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAWTNA :: Etudes & Jobs-
Sauter vers: