SAWTNA

Bienvenue sur SAWTNA, le site de tous les Marocains
 
AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Amazigh..voyage dans le temps berbère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Amazigh..voyage dans le temps berbère   Sam 11 Oct - 5:26

«Amazigh» de Carlos Freire et Driss Benzekri

Des images sans légendes auxquelles on laisse le soin de parler d'elles-mêmes

«Le sentiment nous saisit, dès la toute première approche des photographies de Carlos Freire, de l'extrême simplicité de la démarche de l'artiste : images du quotidien, instantanés, tranches de vie restituées sans nulle construction “photogénique”, point de “spectaculaire” ou d'exotique.



Des êtres et des objets qui le regardent et qu'il regarde avec pudeur puis livre à la méditation», écrit Driss Benzekri en guise d'entrée en matière de ce beau livre qu'il signe avec le photographe Carlos Freire sous le titre «Amazigh, voyage dans le temps berbère». Des mots qui résument à eux seuls l'objet de ce livre, tout autant que l'esprit de l'auteur des photographies en noir et blanc qui émaillent des textes poétiques pour la plupart traduits de l'amazigh. Si Benzekri fut connu en tant que président du Conseil consultatif des droits de l'Homme, et membre fondateur du Forum vérité et justice, il le fut moins pour son attachement, son militantisme, doit-on dire, depuis des décennies pour la culture et la langue amazighes. Lui-même amazigh de Khémisset, il avait entrepris nombre de travaux, durant son séjour en prison qui dura 17 ans, sur la culture amazighe.

Les connaisseurs lui doivent notamment deux ouvrages: «Phonologie et syntaxe de la langue amazighe» et «La poésie amazighe à l'ère de la résistance dans les années 30».

Carlos Freire lui, est essentiellement photographe professionnel qui parcourt le monde et les cultures pour saisir et éterniser des instants d'émotions. D'origine brésilienne, vivant à Paris, il a été en Inde, en Egypte, en Syrie, en Italie et ailleurs, toujours à la poursuite du même but : «Prendre des images du quotidien, des instantanées de la vie afin de transmettre par mes photographies, ces émotions et ainsi réussir à les faire partager à mes semblables dans les grandes villes». Au total quelque trois cents photographies en noir et blanc, grand format pour dire, selon les mots du photographe, cette «extraordinaire présence de ces terres et de ces hommes qui nous traverse et nous transporte délicatement, mais avec conviction, dans un temps singulier et très agréable, où nous faisons partie du tout, de toute vie, de ce qui est devant nos yeux grand ouverts. Les femmes et les hommes berbères arrivent dans le champ de mon regard, et s'installent en harmonie avec le paysage qui les entoure».

Point de mise en scène, ni de «construction photogénique» en effet dans ces images. La sobriété, et semble-t-il, la rencontre, heureuse ou malheureuse, du mouvement fugitif d'une main au henné, d'un visage, d'une posture, d'un sourire gêné ou d'un regard interrogateur ou confus, qui unissent ces images, il faut le dire, parfois sublimes, d'autres fois banales, mais qui disent toutes, le temps d'une société, d'une culture qu'on a voulu pendant longtemps envelopper dans l'immobilisme et la fixité. Des images sans légendes auxquelles on laisse le soin de parler par elles-mêmes, avec de temps en temps -comme dans un magazine de télé où la parole cède la place la plupart du temps à l'image- une voix qui s'élève, clamant un poème du terroir, un chant venu du fonds des âges plaignant l'éloignement de la bien-aimée, la beauté de la nature ou la tragédie de la condition humaine. Oui, le mot est tout trouvé : c'est la condition humaine du monde amazigh, à un temps T, que ces images éternisent.

* * * * * * *

Biographie de M. Benzekri
M. Driss Benzekri est né en 1950 à Aït Ouahi (Province de Khémisset). Après un diplôme d'études approfondies en linguistique et en littérature à la Faculté des sciences humaines Mohammed V de Rabat (1983), M. Benzekri a poursuivi ses études en France où il a obtenu un diplôme d'études approfondies en linguistique à l'Université d'Aix-Marseille en 1987. En 1993, Driss Benzekri a obtenu un magistère en droit international (spécialité droit international et droits humains) de l'université d'Essex, en Grande-Bretagne. Membre fondateur et premier président du « Forum vérité et justice », M. Benzekri a mené plusieurs études et enquêtes linguistiques et juridiques.

Il a ainsi effectué une étude sur la phonologie et la syntaxe de la langue amazighe et une enquête sur la poésie amazighe à l'ère de la résistance dans les années 1930. Il est également l'auteur d'une étude sur le mandat et les activités du groupe de travail sur les disparitions forcées des Nations unies, et d'une recherche sur le processus de création du Tribunal pénal international et les récents développements du droit pénal international. Depuis le 11 juillet 2005, M. Driss Benzekri a été nommé Président du Conseil consultatif des droits de l'Homme. 21 mai 2007, Driss Benzekri est décédé dimanche, à Rabat, à l'âge de 57 ans.


Par Abdelaziz Mourid | LE MATIN
Revenir en haut Aller en bas
 
Amazigh..voyage dans le temps berbère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un p'tit voyage dans le temps, cela vous dit??
» Disclosure, (extraterrestre) voyage dans le temps, téléportation, conspirationns etc le "Xfiles "top
» Voyage dans le temps...+ modif
» Voyage dans le temps (Anastasia)
» La fin du voyage dans le temps....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAWTNA :: Patrimoine-
Sauter vers: