SAWTNA

Bienvenue sur SAWTNA, le site de tous les Marocains
 
AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 la Cathédrale de Rocher ou MASTFRANE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: la Cathédrale de Rocher ou MASTFRANE   Mer 17 Déc - 7:59

Le compte rendu ainsi que les photos suivantes ont été prises lors d'une randonnée effectuée par Mr. Baadi Berghouz et l'équipe à LA CATHEDRALE DE ROCHER OU MASTFRANE DU 06 AU 09/11/2008

Pour faire visiter et connaître aux adhérents du club USCM le maximum possible de régions de notre pays, il a été décidé cette année, conformément au programme annuel 2008, d’effectuer une randonnée à la cathédrale de rocher, appelée en berbère « MASTFRANE » (soldés leurs comptes à l’amiable), et ses abords, au lieu et place du nord du Maroc, habituellement prévu en cette période, ces dernières années.

Cette curiosité de la nature est située entre Béni-Mellal et Azilal près du village de TILOUGUITE (pont en berbère) au bord de l’oued AHANSAL, en passant par le barrage de BIN EL OUIDANE sur l’oued EL ABID, qui fut pendant longtemps le plus grand ouvrage du pays, et par OUAOUIZAGHT.

Cette région me rappelle de merveilleux souvenirs et des moments forts et pénibles faits de souffrance magnifique lors, d’une part, de la TRANS ATLAS, début mai 1994, où j’ai eu une pubalgie très douloureuse qui m’a immobilisé pendant plus de six mois et d’autre part, de la remontée, fin juillet 1999, de l’oued AHANSAL pendant trois jours, vers la ZAOUIA du même nom, où notre équipe de choc composée de sept personnes a été décimée par divers accidents et blessures. Trois personnes, dont moi, sont restées sur le carreau et ont dû abandonner la randonnée au 6ème jour pour retourner à RABAT. Les trois blessés « de guerre » ont été évacués jusqu’à AIT M’HAMED par camion avec les chèvres, les moutons et quelques autochtones, puis par grand taxi et enfin par train au départ de MARRAKECH.

Je n’oublierai jamais le douar d’ISM SOUK (en berbère : qui a seulement le nom du souk) situé en pleine montagne sur la piste infernale qui relie AIT M’HAMED et ZAOUIAT AHANSAL, où nous avons été obligés de passer la nuit dans un semblant de café. Ce douar ressemble à s’y méprendre au bagne de TAZMAMART avec toute la misère et la crasse du monde qui y sont réunies.

Il faut préciser aussi que cette année-là nous n’avions ni guide ni mulet. Nous étions livrés à nous-mêmes.
Une 2ème piste a été construite ces dernières années entre MASTFRANE (Cathédrale) et ZAOUIAT AHANSAL sans passer par ISM SOUK.
C’est une région magnifique faite de montagnes, gorges, forêts luxuriantes, villages berbères typiques et beaucoup d’eau.
Elle se trouve également à l’intersection des pistes et sentiers qui mènent vers :
- IMILCHIL, en remontant la merveilleuse vallée de l’ASSIF MELLOUL (fleuve blanc en berbère), affluent de l’oued AHANSAL.

- La mythique haute vallée (1800 m) des AIT BOUGUEMAZ au pied du majestueux M’GOUN (4068 m).

- KALAAT M’GOUNA en traversant la montagne au-dessus de ZAOUIAT AHANSAL et en descendant l’oued M’GOUN.

Par ailleurs, le village de TAGHIA à 3h de marche de ZAOUIAT AHANSAL est réputé pour ses gorges et falaises impressionnantes (plus de 400 m de haut), lieu de prédilection des alpinistes et des amateurs de canoë–kayak de diverses nationalités. La région est aussi réputée pour la pêche de la truite.

En plus c’est là où se trouvent les sources de l’oued AHANSAL. C’est vraiment très impressionnant aussi de voir et d’assister à la naissance et formation d’un aussi grand fleuve par la résurgence de l’eau des falaises verticales de la montagne.
Spectacle unique et inoubliable.

Il est bien évident que lors de ces deux randonnées, nous habitions sous tentes.

C’est une des régions les plus belles du MAROC, très peu connue de nos compatriotes, fréquentée exclusivement par les touristes étrangers. Il faut reconnaître cependant que les pistes de la région sont très sinueuses, rocailleuses et ne peuvent être empruntées en toute sécurité que par les camions et les jeeps tout-terrain ou 4x4.
La randonnée s’est déroulée comme suit :

– Jeudi 06/11/2008 (Fête de la Marche Verte) :
Réveil à 4h30. Toilette, prière, puis copieux petit-déjeuner y compris fruits et méchant café.
J’ai récupéré LAARICH à HAY RIAD à 6h15.
Arrivée à l’heure, à 6h30, à l’USCM.
Certains randonneurs sont arrivés en retard, comme d’habitude. Tout le monde est prié à l’avenir de veiller au respect de l’horaire fixé.
Départ à 7h00 au lieu de 6h30.
Arrêt vers 11h00 à OUED ZEM pour petit-déjeuner.
14h15 : arrivée à TILOUGUITE qui matérialise la fin de la route goudronnée et où nous attendait notre hôte Mr. AMERTOUSSE SAID. Départ immédiat pour le gîte d’IMI N’OUARGUE (IMI veut dire entrée ou bouche et OUARGUE un arbre qui ressemble au peuplier) où nous sommes arrivés vers 14h45, après avoir parcouru 12 km sur une piste relativement en bon état, où il est conseillé néanmoins de rouler doucement pour éviter d’endommager le carter du moteur.
Le gîte sur deux niveaux avec chambres, salons et toutes les commodités y compris un hammam, est situé dans une vallée boisée, idyllique au bord de l’OUED AHANSAL avec ses eaux tumultueuses et légèrement boueuses suite aux dernières crues. De nombreux noyers existent dans son jardin avec leurs feuilles aux couleurs éclatantes qui varient du vert au marron foncé, en passant par toutes les nuances du jaune. Un vrai plaisir des yeux et de l’âme. Très bon gîte, réel havre de paix, avec des lits confortables. L’électricité est assurée par des panneaux solaires, en attendant l’arrivée de la ligne ONE, dont les travaux sont en cours, au sommet de la montagne entre le gîte et TILOUGUITE.
En ce qui concerne l’eau, elle a été amenée des sources de la montagne avoisinante par des conduites jusqu’à un château d’eau construit par le propriétaire du gîte, pour alimenter ce dernier et toutes ses dépendances. L’eau qui a été analysée, s’est révélée excellente et de très bonne qualité. D’ailleurs, il ne peut en être autrement, car il n’y a aucun être humain dans la montagne et aux abords du gîte.
Il n’y pas de réseau téléphonique au gîte et dans la vallée. Le dernier point couvert est le village de TILOUGUITE.
Déjeuner à l’extérieur sous les arbres, au bord du fleuve et puis installation des randonneurs dans les chambres.
Ensuite, une promenade a été programmée pour se dégourdir les jambes, après le voyage en voiture, le long du fleuve et sur la nouvelle piste qui mène à ZAOUIAT AHANSAL en passant à côté de l’impressionnante cathédrale de rocher ou MASTFRANE, avec prise de photos souvenirs.
Nous avons rencontré des autochtones qui coupaient du bois sur les énormes troncs d’arbres morts qui se trouvent au milieu et au bord du lit du fleuve, qui est très large. Ces arbres ont été arrachés et charriés par les eaux des dernières crues. Les traces de ces inondations sont encore visibles sur toute la région. Même les énormes murs de protection édifiés autour du gîte n’ont pas été épargnés. En effet, deux petites brèches ont été ouvertes sur cette fortification, sans conséquence sur le jardin du gîte.
Retour au gîte juste avant la tombée de la nuit.
Belle promenade, revigorante pour le corps et l’esprit. On entend le silence.
Soirée agréable autour d’un feu de bois dans la cheminée du petit salon, en discutant et en racontant des blagues et autres histoires.
Dîner et continuation de la soirée au salon jusqu’à 22h environ.
Soirée fraîche. Ciel clair avec beaucoup d’étoiles scintillantes qui prêtent à la rêverie et à la méditation en laissant son imagination vagabonder. Un vrai repos de l’esprit.

– Vendredi 07/11/2008 :
Journée réservée à l’ascension de la cathédrale avec le guide SAID, un jeune qui a abandonné ses études avant d’atteindre le bac.
Réveil à 6h00. Départ prévu à 7h30.
Il fait très froid le matin avant le lever du soleil.
Départ effectif à 8h10, après un bon petit déjeuner, suivi d’un gentil café.
Le parcours est entièrement balisé et tracé. Le travail a été très bien réalisé. Les travaux ont été financés par la Banque Mondiale. Forêt luxuriante, d’un vert éclatant. C’est très beau.
La montée est rude surtout au début, aux abords du gîte. Le temps est splendide avec un soleil étincelant. L’air est un peu frais, mais il est revigorant. Il décape les poumons. Nous n’avons pas tardé à avoir très chaud et à suer sang et eau.

Comme lors de la randonnée du JBEL SAGHRO, nous avons été suivis par un chien noir qui s’appelle Bobby, d’après notre guide.
Lors de la montée, je n’ai cessé de rigoler avec mon très cher ami BERRADA en lui disant : « Le chien passe, Berrada trépasse ».
Le sommet a été atteint à 11h00. Il est matérialisé par une plate-forme circulaire, très bien aménagée par des pierres, qui surplombent toute la région avec ses forêts et ses nombreux sommets enneigés. Nous y sommes restés presque une heure. C’était vraiment splendide et reposant, avec ces magnifiques paysages que l’on peut admirer en tournant sur 360°. Même la nouvelle piste récemment construite est visible le long des montagnes comme une plaie au milieu de la dense forêt constituée de pins et de genévriers.
Lors de la descente, notre guide, en milieu de parcours, a décidé de changer d’itinéraire et de nous faire emprunter un autre chemin qui aboutit sur la piste en aval du gîte et qui surplombe la vallée avec ses constructions éparses et ses magnifiques jardins où poussent différents arbres fruitiers dont les noyers aux couleurs féériques.
Rencontre avec des femmes berbères sur des mulets, en provenance des lointains douars dans les montagnes, pour le souk hebdomadaire qui aura lieu le lendemain samedi au village de TILOUGUITE.
Soudain, sur un des ruisseaux asséchés de la montagne, un mulet en pleine course, a surgi, la bouche baveuse, de la forêt dense, suivi, en courant à perdre haleine, par son propriétaire. Nous avons essayé d’aider à sa capture, en vain. La bête nous a esquivé et a escaladé le talus au galop pour se perdre au milieu des arbres. D’après notre guide, le mulet est certainement incommodé par la démangeaison des tiques et autres vermines. Nous avons constaté que tous les animaux en portent, y compris le chien noir Bobby.
Un énorme travail reste à faire pour le vétérinaire du coin pour soigner tous les animaux infestés par les parasites.
Retour au gîte à 14h40.
Douche chaude pour tout le monde et repas, comme la veille, dehors sous les majestueux noyers multicolores. Repas composé d’un consistante salade variée (légumes bio), d’un délicieux tajine de viande de jeune chevreau, d’un dessert, le tout suivi d’une infusion de thym cueilli lors de la randonnée dans la montagne et préparée par notre chère Hajja ZHOR qui est une spécialiste de tout ce qui concerne les plantes médicinales.

Pendant que nous déjeunions, un grand convoi constitué de plusieurs 4x4 est passé sur la piste à grande vitesse, dans un nuage de poussière, en direction de ZAOUIAT AHANSAL, distante de 45 km environ.
Tout le monde a « piqué » une sieste bien méritée, à l’exception de votre serviteur, qui a profité de ce moment de calme et de répit pour noter sur son petit carnet d’épicier les points à développer sur le compte-rendu à établir.
Soirée agréable au salon après le dîner.
Ce soir il y avait d’autres personnes au gîte, en l’occurrence :
- Mme Zineb Benrahmoune Idrissi, présidente de l’association Maroc Nature et Culture qui a pour objectifs de mener des actions axées sur la préservation et le développement du patrimoine nationale et culturel marocain, accompagnée d’un touriste suisse. Six membres de notre groupe font partie de la dite association.
- Trois jeunes français amateurs de VTT, avec leur mobile-home, qui veulent faire le parcours du JBEL ANERGUI à vélo, si la couche de neige n’est pas trop importante au sommet de la montagne.

– Samedi 08/11/2008 :
Après d’âpres discussions la veille avec notre chère amie SABAH, il a été décidé de se rendre au souk de TILOUGUITE à travers la montagne sur une distance de 15 km, soit une randonnée de 30 km en aller et retour.
Réveil à 6h00 avec un début de rhume et des maux de tête. Prise d’une aspirine pour atténuer la douleur. La cause de cette indisposition est certainement dûe au feu de bois dans la cheminée et à ma sortie pour regarder les étoiles.
Petit déjeuner à 7h00 et départ à 8h15.
Remontée d’un affluent de l’oued AHANSAL, qui est l’oued ANHAL, plein d’eau, et qui prend naissance en montagne près du douar AIT TAMAJJOUT (ceux qui sont atteints de la pelade).
Très belle vallée pleine de vergers, de petits champs de divers légumes bio et luzerne. Les habitants n’utilisent que du fumier comme engrais.
Franchissement de plusieurs petites montagnes pleines d’arbres. Très bon parcours diversifié.
Arrivée au souk à 12h00 après la traversée d’un pont sur l’oued AHANSAL, qui a donné son nom au village. Beaucoup d’eau dans l’oued.
Déjeuner dans un café (café de la Cathédrale) qui appartient à notre hôte, composé d’une bonne salade, de brochettes de foie, rognons, côtelettes grillées et d’un plateau de fruits constitué de raisins, mandarines et bananes. Thé servi à volonté. Repas pantagruélique. Nous sommes devenus des vrais carnivores.
La seule chose qui nous a déplu et choqué, c’est l’amoncellement de toutes sortes d’ordures tout autour du village, qui ressemble à un vrai dépotoir. Un sérieux travail de propreté est à entreprendre par les autorités, qui doivent également sensibiliser les populations.
Il n’y a rien d’intéressant au souk, à part la friperie. Peu de choix de légumes et de fruits. Beaucoup de misère. On voit et on sent que la population est très pauvre.
Départ du souk à 14h30 pour le retour à pied au gîte. D’après un des autochtones qui a fait un bout de chemin avec nous, la nourriture exclusive de la majorité des habitants de la région se compose de pain et de thé. D’ailleurs, sur les dos des bêtes (ânes et mulets) qui reviennent du souk, nous avons remarqué qu’il y a seulement des sacs de farine et des cartons de sucre et de thé. Presque pas de légumes et de fruits.
Au sommet de la montagne, nous avons trouvé une jeune fille en train d’étudier dans un grand cahier. Il s’est avéré qu’il s’agit de l’institutrice du douar AIT TAMAJJOUT, où elle exerce dans l’école depuis 7 ans, en compagnie d’une collègue, en congé de maternité. Pour le moment elle est seule et habite dans la classe même. L’école est à 4 niveaux scolaires pour un total de 53 élèves. Heureusement qu’elle est originaire de la ville d’AFOURER, qui se trouve dans la région.
Retour à 17h35 au gîte, après avoir emprunté un itinéraire très varié fait de montagne boisée, champs, vergers et passages difficiles à flanc de montagne en bordure de l’oued près du gîte.
Dîner composé de soupe, dinde grillée au feu de bois (délicieuse), dessert et verveine.
Coucher à 22h15, après une nouvelle agréable soirée, avec contemplation du ciel étoilé.


... à Suivre


Dernière édition par tamzilte le Mer 17 Déc - 8:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: la Cathédrale de Rocher ou MASTFRANE   Mer 17 Déc - 8:08

– Dimanche 09/11/2008 :

Réveil à 7h00, grippé avec le nez qui coule sans arrêt et des maux de tête. J’ai pris des médicaments de la trousse de secours.
La veille, nous avions commandé de la viande de chevreau à un boucher de TILOUGUITE. Il s’est présenté le matin de bonne heure avec 4 bêtes qu’il a égorgé et dépecé au gîte et distribué à toutes les huit personnes concernées.

Petit déjeuner copieux avec du pain maison et des crêpes (rghaifs). Départ à 9h45, à regret, de ce merveilleux gîte.
Arrivée à la terrasse au bord de la route qui surplombe la ville d’AFOURER à 12h30, où notre ami MIKOU nous a fait un intéressant exposé sur l’historique de l’équipement et de la mise en valeur agricole de la plaine du TADLA, qui est un modèle du genre et une bonne réussite du point de vue de la répartition des cultures et de l’économie de l’eau. La région est citée comme exemple et fait souvent l’objet de visites des délégations étrangères. C’est une région très riche.
Achat de l’huile et des olives dans la région de FKIH BEN SALAH.
Arrêt pour déjeuner à la sortie de KHOURIBGA, dans une superbe station service, de 14h45 à 16h45. Les « carnivores », encore une fois, ont attaqué les plats de viande de bon cœur. Pour ma part, c’était exclusivement du poisson, y compris la salade composée de fruits de mer. J’étais accompagnée dans ce choix par trois complices (Chakib, Zhor et Sabah).

En conclusion, ce fut une magnifique randonnée dans une des plus belles régions du pays et sous un climat printanier. Elle a failli être ajournée à cause des pluies diluviennes et des inondations de fin octobre et début novembre 2008, qui ont ravagé presque toutes les régions du pays. Heureusement qu’il n’en a rien été et qu’elle a été maintenue, malgré certaines réticences.

Je tiens à rendre hommage à toutes les valeureuses marcheuses et marcheurs, qui ont participé à cette expédition et plus particulièrement aux femmes qui ont très bien marché et ont résisté jusqu’au bout.
Par ailleurs, je suis également très peiné pour nos ami(e)s qui ont été dans l’impossibilité de participer à cette randonnée pour diverses raisons.
Pour cette dernière escapade, nous n’avons malheureusement été que 15 au total, avec 4 voitures.

J’ai une pensée également pour toutes les populations berbères de la montagne isolées et qui affrontent des difficultés de toutes natures, essayant de survivre avec persévérance, courage et dignité contre la misère et les éléments naturels, à savoir, le froid pendant l’hiver, la sécheresse souvent ces dernières années et les inondations dévastatrices parfois, comme cette année.

Enfin, je tiens à remercier le personnel du gîte qui a été aux petits soins avec nous et attentifs à nos moindres exigences.


Baadi BERGHOUZ

Source: http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.com/
Revenir en haut Aller en bas
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: la Cathédrale de Rocher ou MASTFRANE   Mer 17 Déc - 8:09

Revenir en haut Aller en bas
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: la Cathédrale de Rocher ou MASTFRANE   Mer 17 Déc - 8:09

Revenir en haut Aller en bas
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: la Cathédrale de Rocher ou MASTFRANE   Mer 17 Déc - 8:10

Revenir en haut Aller en bas
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: la Cathédrale de Rocher ou MASTFRANE   Mer 17 Déc - 8:11

Revenir en haut Aller en bas
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: la Cathédrale de Rocher ou MASTFRANE   Mer 17 Déc - 8:12

Revenir en haut Aller en bas
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: la Cathédrale de Rocher ou MASTFRANE   Mer 17 Déc - 8:13

Revenir en haut Aller en bas
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: la Cathédrale de Rocher ou MASTFRANE   Mer 17 Déc - 8:13

Revenir en haut Aller en bas
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: la Cathédrale de Rocher ou MASTFRANE   Mer 17 Déc - 8:14

Revenir en haut Aller en bas
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: la Cathédrale de Rocher ou MASTFRANE   Mer 17 Déc - 8:14

Revenir en haut Aller en bas
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: la Cathédrale de Rocher ou MASTFRANE   Mer 17 Déc - 8:15

Revenir en haut Aller en bas
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: la Cathédrale de Rocher ou MASTFRANE   Mer 17 Déc - 8:15

Revenir en haut Aller en bas
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: la Cathédrale de Rocher ou MASTFRANE   Mer 17 Déc - 8:15

Revenir en haut Aller en bas
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: la Cathédrale de Rocher ou MASTFRANE   Mer 17 Déc - 8:16

Revenir en haut Aller en bas
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: la Cathédrale de Rocher ou MASTFRANE   Mer 17 Déc - 8:16

Revenir en haut Aller en bas
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: la Cathédrale de Rocher ou MASTFRANE   Mer 17 Déc - 8:17

Revenir en haut Aller en bas
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: la Cathédrale de Rocher ou MASTFRANE   Mer 17 Déc - 8:17

Revenir en haut Aller en bas
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: la Cathédrale de Rocher ou MASTFRANE   Mer 17 Déc - 8:17

Revenir en haut Aller en bas
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: la Cathédrale de Rocher ou MASTFRANE   Mer 17 Déc - 8:18

[/img]
Revenir en haut Aller en bas
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: la Cathédrale de Rocher ou MASTFRANE   Mer 17 Déc - 8:18

Revenir en haut Aller en bas
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: la Cathédrale de Rocher ou MASTFRANE   Mer 17 Déc - 8:19

Revenir en haut Aller en bas
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: la Cathédrale de Rocher ou MASTFRANE   Mer 17 Déc - 8:19

Revenir en haut Aller en bas
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: la Cathédrale de Rocher ou MASTFRANE   Mer 17 Déc - 8:19

Revenir en haut Aller en bas
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: la Cathédrale de Rocher ou MASTFRANE   Mer 17 Déc - 8:20

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la Cathédrale de Rocher ou MASTFRANE   Aujourd'hui à 7:24

Revenir en haut Aller en bas
 
la Cathédrale de Rocher ou MASTFRANE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Avis de marché - DRAC Centre - Cathédrale de Tours - Peinture murale (lot 1)
» [Falcones, Ildefonso] La cathédrale de la mer [Barcelone - Moyen-âge XIVème siècle]
» Avis de marché - DRAC Centre - Cathédrale de Bourges - Lot 2 sculptures
» Avis de marché - DRAC Centre - Restauration d'une maquette - Cathédrale d'Orléans
» Avis de marché - DRAC Midi-Pyrénées - Cathédrale d'Auch - restauration de l'orgue (Cavaillé-Coll)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAWTNA :: Voyage & Tourisme-
Sauter vers: