SAWTNA

Bienvenue sur SAWTNA, le site de tous les Marocains
 
AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rhume, grippe ou bronchite ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Rhume, grippe ou bronchite ?   Sam 27 Déc - 7:58

Le médecin en parle


Vous toussez, vous éternuez, votre nez coule ou est complètement bouché… ? Vous avez probablement attrapé froid…C’est probablement une grippe ou peut-être un rhume. Les symptômes se ressemblent tellement qu’on finit par confondre les deux pathologies. Comment en être sûr ? Le point avec Pr. Aïchane, Professeur en Allergologie et Pneumologie au CHU 20 Août de Casablanca.

- Quelle est la différence entre la grippe, le rhume et la bronchite ?
- La grippe est une infection virale due à un virus qui touche essentiellement le nez. Quand ce virus entre au niveau du nez, il commence à se manifester dans l’espace de 2 à 3 jours sous forme de céphalée, c’est à dire des maux de tête, de la fièvre, le nez qui est complètement bouché ou bien qui coule, et la personne commence à avoir mal partout avec une seule envie : se coucher. Ce virus peut se déplacer du nez et descendre au niveau des poumons entrainant une bronchite virale. Par la suite, le malade commence à avoir une toux sèche avec des maux de tête et de la fièvre. Dans ce cas, l’essentiel du traitement c’est le repos. Il faut aussi prendre des médicaments contre la fièvre, surtout pour les enfants, parce que des fois la fièvre se complique par des méningites ou des atteintes cardiaques…

Au niveau respiratoire, la grippe peut se compliquer par des crachas verdâtres ou jaunâtres. Dans ce cas, il s’agit d’une grippe surinfectée qui doit être traitée par des antibiotiques.
D’une façon générale, la grippe évolue d’une manière simple, c’est à dire que dans l’espace d’une semaine l’enfant ou l’adulte se remet sur pied. Mais dans certains cas de maladies chroniques, comme le diabète, l’asthme, les maladies cardiaques et rénale…, la grippe devient maligne et peut parfois tuer le malade. Dans ce cas là, il faut hospitaliser le patient et le traiter par le biais des antihérétiques. C’est ce qu’on appelle une grippe sur un terrain déficient.

Par contre, le rhume est une allergie nasale due au pollen. En France, on l’appelle rhume de foin. Généralement le rhume est une rhinite allergique : le patient manifeste un écoulement du nez, un prurit nasale, de l’éternuement et parfois même une perte de l’odorat. Cette allergie nasale due essentiellement aux acariens peut être perannuelle ou saisonnière (généralement dans la saison pollinique). Le malade atteint de rhume ou de rhinite peut supporter sa maladie. Il ne manifeste pas de maux de tête ni de fièvre et peut se rendre à son travail, mais le rhume retentit sur le confort de la qualité de vie parce qu’il est souvent associé à une obstruction nasale et là le patient commence à respirer la nuit avec la bouche ouverte ce qui entraîne un manque de sommeil.

- Les gens confondent toujours les deux maladies parce que les symptômes se ressemblent beaucoup…
- Effectivement. Mais ce qu’il faut retenir c’est qu’une grippe sans fièvre est un rhume. La fièvre est synonyme d’une atteinte virale. Par ailleurs, un rhume qui n’est pas traité risque de devenir un asthme. Il faut savoir que le rhume est plus fréquent que la grippe. Cette dernière survient particulièrement aux mois de novembre décembre, par contre le rhume est présent durant toute l’année.

- Dans ce cas la bronchite serait une complication de la grippe ?
- La bronchite est une infection des bronches. Il peut s’agir d’une infection virale ou d’une infection bactériale. Pour l’infection virale, un virus atteint le nez et descend vers les poumons entrainant une bronchite virale. Elle se manifeste par une toux sèche sans crachas, la fièvre, les maux de tête et du corps, l’envie de dormir…elle disparait généralement dans un délai de trois ou de quatre jours. Dans 25% des cas, cette bronchite se complique vers une bronchite bactériale. C'est-à-dire qu’il y a une bactérie qui se forme au niveau des bronches entrainant de la toux accompagnée de crachas jaunâtres ou verdâtres. Dans ce cas là, il faut absolument consulter un médecin et prendre des antibiotiques pour lutter contre l’infection. Mais cette prise d’antibiotiques ne doit se faire que pour les bronchites bactériales et non pas les virales.

Il y a aussi la bronchite asthmatiforme : le patient n’a pas de la fièvre mais il tousse et il siffle le soir. Il s’agit là d’un rhume qui s’est compliqué vers un asthme. Dans ce cas, il faut consulter un médecin pour prendre en charge la maladie asthmatique dans sa totalité.

- Quand faut-il s’alerter et dire qu’un rhume ou bien une grippe est très grave ?
- Une grippe qui dure plus qu’une semaine est grave parce qu’elle risque de se compliquer. Donc il faut absolument consulter son médecin. Le rhume est persistant quand il altère la qualité de vie, la scolarité et la profession, d’où l’importance d’une prise en charge de la maladie.

- Quel impact ces maladies peuvent-elles avoir sur les personnes allergiques ?
- Les personnes allergiques ont un terrain plus ou moins fragilisé ; ce qui favorise l’installation d’un virus. On peut avoir un rhume qui se complique vers une grippe parce qu’il y a une infection virale qui s’installe et c’est très fréquent surtout chez les enfants.

- Que faut-il faire ?
- De façon général, il faut se vacciner contre la grippe surtout chez les gens allergiques, asthmatiques, les personnes âgées et celles souffrant d’une maladie chronique.

Propos recueillis par Houria Ben Moussa

Menara.ma
Revenir en haut Aller en bas
 
Rhume, grippe ou bronchite ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sirop "Pour le rhume" à la bière de Grand-Maman
» La grippe
» grippe h1n1
» Après le grippe A, la fièvre Q
» Que pensez vous du vaccin contre la grippe H 1 N1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAWTNA :: Sciences & Vie :: Medecine et Santé-
Sauter vers: