SAWTNA

Bienvenue sur SAWTNA, le site de tous les Marocains
 
AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 «1000 miles» sous le signe de la citoyenneté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 539
Date d'inscription : 13/11/2007
Age : 48

MessageSujet: «1000 miles» sous le signe de la citoyenneté   Ven 6 Fév - 9:56

Un jeune maroco-américain s'apprête à entamer une marche:
«1000 miles» sous le signe de la citoyenneté




En médaillon, le jeune marocain de 26 ans qui compte entreprendre une marche du sud au nord du Royaume sous le signe de la citoyenneté

Tout grand projet commence par un premier pas audacieux. Une idée, aussi géniale et originale soit-elle, demeurera inutilement virtuelle, jusqu'à son application sur le terrain. Cette phrase tirée du site «le Citoyen marocain» donne déjà le ton de ce que Salmane Belayachi, jeune marocain résidant aux Etats-Unis, compte entreprendre dans son pays à travers son projet de marche des «1000 miles» qu'il compte effectuer dans quelques mois du sud au nord du Royaume sous le signe de la citoyenneté.

La citoyenneté, toute la citoyenneté et rien que la citoyenneté, telle semble être la devise de ce jeune marcheur doublé d'un troubadour, qui, à l'âge de 26 ans, a tout abandonné, son confort en Caroline du Nord, son travail dans une grande compagnie américaine, ses amis, pour effectuer le voyage dans le sens contraire. Le rêve américain, il l'a déjà vécu. A présent, il compte réaliser le «rêve marocain» en allant à la rencontre de ses compatriotes, en particulier les jeunes avec ce message qui taraude son esprit depuis sa tendre enfance : ne jamais baisser les bras et ne jamais céder au pessimisme et au scepticisme.

Salmane Belayachi, 26 ans, qui entend ainsi se lancer dans cette aventure fin avril prochain, pour une durée de trois mois, était l'invité d'honneur d'une soirée de collecte de fonds organisée, jeudi soir, à la résidence de Aziz Mekouar, ambassadeur du Maroc à Washington, et à laquelle ont pris part des ressortissants marocains venus des quatre coins du pays ainsi que des américains amis du Maroc.

«Le Maroc a besoin de sa génération qui doit proclamer dans la sérénité et la confiance qu'elle entend oeuvrer pour franchir tous les obstacles et relever tous les défis», a indiqué Salmane dans une déclaration à MAP Washington.

Pour se faire, a-t-il souligné, «cette génération doit être armée de courage et surtout d'un véritable sentiment de citoyenneté», car, a-t-il expliqué, le Marocain dispose d'un énorme potentiel, encore faut-il le mettre en valeur.
C'est cela le nouveau patriotisme, martèle Salmane selon lequel, «il ne saurait y avoir de gloire sans travail». Même son de cloche, chez son conseiller, par ailleurs président de la Moroccan-American Coalition (MAC), Driss Temsamani, venu tout droit de Miami en Floride pour soutenir ce jeune compatriote.

Il s'est félicité qu'un maroco-américain décide de retourner dans son pays, au moment où l'on parle encore de la fuite des cerveaux, pour contribuer à sa manière à son développement.

Que la marche de Salmane soit poursuivie par d’autres

Ce Marocain, cadre d'une des plus grandes banques américaines, s'est, par ailleurs, réjoui de la somme d'argent collectée en moins d'une heure lors de cette soirée, grâce à la générosité des Marocains venus vivre cet événement et surtout encourager pareille initiative.

M. Temsamani souhaite une seule chose, que la marche de Salmane ne se termine pas à Tanger, et qu'elle soit poursuivie par d'autres «Salmane» pour faire vivre ce message qu'est la citoyenneté.

«Nous sommes un groupe de citoyens marocains optimistes et engagés. Des Hommes et des Femmes qui vouent une grande passion pour le Maroc. Nous sommes à jamais redevables au Maroc pour avoir fait de nous des acteurs de développement. Nous pensons que le Maroc mérite de la part de ses citoyens ce même sentiment de gratitude», souligne pour sa part le «chef de projet» Nada Elmajdoub.

Native de Tanger, cette jeune fille de 25 ans, connue pour son dynamisme et son implication dans la vie associative aussi bien aux Etats-Unis qu'au Maroc, avait, à l'âge de 22 ans, déjà décroché son master en aéronautique à l'ENSICA (école supérieure d'ingénieurs en construction aéronautique) à Toulouse (France), et un double Master aux Etats-Unis en Mechanical Engineering à l'université de la Louisiane (Sud).

Selon elle, il est logique de placer le développement humain au coeur de toute initiative de développement qui n'est possible qu'avec l'engagement inconditionnel de chaque Marocain dans le projet national.

En novembre 2007, Salmane avait introduit la théorie du «Human Développent Domino Effect» dans un exposé présenté à la Banque Mondiale lors de la conférence organisée par l'Association des Nations unies sous le thème jeunesse et OMD (Objectifs du Millénaire pour le développement).

Une théorie, qui prône le sens de l'initiative et selon laquelle, il suffirait d'une première action positive pour déclencher le phénomène boule de neige ou effet domino. C'est ainsi que l'idée lui est venue de représenter ce premier domino en comptant traverser le Maroc du sud au nord, une distance de plus de 1600 km en 90 jours, inspiré qu'il est de son «Discours de la Citoyenneté», posté sur le site Youtube.

Dans ce clip vidéo, Salmane s'adresse à sa génération dans un langage et un style qui en disent long sur le talent de ce jeune homme dont les qualités et le courage ont été loués par l'Ambassadeur du Maroc, dans une brève allocution dans laquelle il a notamment souligné l'importance de ce genre d'initiatives pour les jeunes marocains.

Salmane Belayachi, qui a entamé son parcours scolaire à l'Académie Royale Militaire, est diplômé en Business et en Sciences Politiques de l'université de Caroline du Nord. Elu pour représenter son université au programme mondial d'étude de diplomatie «Model United Nations» des universités de Harvard et de Pékin, Salmane a assumé par intérim la fonction de directeur d'opérations commerciales et pharmaceutiques au sein de «Walgreens», la plus grande chaîne dans ce domaine dans le monde. Il est aidé dans son projet de marche par un grand mécène marocain qui va ainsi le prendre en charge pendant sa traversée du Maroc, ainsi que par l'ambassade du Maroc à Washington et plusieurs autres acteurs de la société civile.


Mustapha El Kadaoui

Source: albayane.ma
Revenir en haut Aller en bas
 
«1000 miles» sous le signe de la citoyenneté
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sous le signe du démon
» (Collection) "Sous le signe de l'aventure"
» Etoile, sous le signe des mousquetaires
» SOUS LE SIGNE DU SCORPION de Maggie Stiefvater
» Milady (Sous le signe des mousquetaires)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAWTNA :: Voyage & Tourisme-
Sauter vers: