SAWTNA

Bienvenue sur SAWTNA, le site de tous les Marocains
 
AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Du poison dans les biberons ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naima
Webmaster
Webmaster


Messages : 1800
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Du poison dans les biberons ?   Lun 9 Fév - 9:55

Un composé chimique nocif dans les biberons ?


Un composé chimique présent dans les biberons en plastique serait nocif pour les tout-petits.
Le micro-ondes en cause ?

Le Bisphénol A, aussi appelé BPA, est au cœur des préoccupations des familles depuis la parution d’une étude du Dr Richard Stahlhut, du centre médical de l'Université Rochester de New York, relayée par les médias spécialisés. Elle révèle sa dangerosité et son omniprésence dans l’environnement des tout-petits : ce composé chimique sert à diluer la résine de polyester pour en faciliter sa manipulation, on en trouve notamment dans la plupart des biberons en plastique. Une fois passés au micro-ondes, par exemple, des particules seraient libérées dans le lait et avalées par les bébés…

« La quantité de BPA que l’on retrouve dans le lait augmente quand on chauffe le biberon, quand les biberons sont rayés et également lorsque les biberons ont eu plusieurs passages au lave vaisselle ! Pourquoi est-ce dangereux ? Parce que le BPA est un perturbateur endocrinien, c'est-à-dire qu’il agit sur les hormones, il perturbe le système nerveux central. On le soupçonne aussi de contribuer à des problèmes de fertilité et à l’apparition de certains cancers. » Aurélie A., jeune mère de famille, est bien renseignée sur les effets du BPA. En effet, alertée par les différentes études menées à l’étranger, elle a cherché à se procurer des biberons sans Bisphénol A pour son fils. Or, en France, c’est presque mission impossible ! « Il n’est pas présent dans le classique biberon en verre. Mais à l’heure où un bébé commence à vouloir boire son biberon tout seul, le verre n’est peut être pas la meilleure des solutions… » explique-t-elle.
En parlant avec son entourage, Aurélie s’aperçoit que c’est un problème commun à plusieurs parents soucieux de la bonne santé de leur enfant. « Je réchauffe les biberons au micro-ondes et non au chauffe-biberons, par manque de temps, et c’est vrai qu’ils sont souvent fendillés. Cette histoire de BPA me fait un peu paniquer, je ne trouve pas de biberons ‘’BPA free’’ dans ma pharmacie habituelle » raconte Jun-Yoeng, mère de deux enfants en bas âge. « Ils ne sont disponibles que sur Internet, au Canada ou aux Etats-Unis, moyennant des frais de port exorbitants » Partant de ce constat, Aurélie décide alors de réagir. Elle est déjà à la tête d’une entreprise qui commercialise des vêtements pour bébés en cachemire et coton biologique, Le Temps des Bisous, et choisit d’ajouter des biberons sans BPA à son catalogue.

« Avant d’être créatrice, je suis avant tout maman, et j’ai voulu faire profiter de ces biberons à tous les autres parents. Les biberons sans BPA Green to Grow, c’est mon véritable coup de cœur, c’est donc tout naturellement que je propose à mes clientes cette gamme de biberons Green to Grow. Ils sont en sans BPA et sans Phtalate. J’ai choisi cette marque car c’est celle que j’utilise pour mon propre fils. » Ces biberons ont été testés par des laboratoires aux Etats-Unis mais aussi en Europe, et répondent à tous les critères de sécurité et aux normes en vigueur. Petit à petit, les jeunes familles se convertissent et prennent l’habitude de lire les étiquettes des biberons avec autant d’attention que celles des petits pots.

Pendant quelques mois, jusqu’au 31 janvier dernier, la marque Playtex Baby a même distribué gratuitement sur son site web des biberons sans BPA aux internautes qui en faisaient la demande, dans le but avoué de promouvoir ces biberons nouvelle génération « Depuis que j’ai enfin réussi à trouver et tester ces produits, je ne me sers plus que de ceux-là. » clame Jun-Yoeng. La gamme de prix reste correcte, un biberon classique Avent coûtant 9 Euros l’unité en moyenne en parapharmacie, tandis qu’un biberon Green to Grow, Medela, ou B-free (les autres marques de biberons sans BPA) se vend environ 10 Euros l’un, et la tétine de rechange aux alentours de 4 Euros. Du propre aveu d’Aurélie du Temps des Bisous, d’autres marques vont arriver en France : on parle de Go Baby Life et de Adiri dans 2 à 3 mois.

En 2008, les toxicologues et les chercheurs des Instituts Nationaux de Santé avaient déjà alerté sur les effets néfastes du BPA sur le développement des bébés, d’après des recherches faites sur des animaux. Cependant, l’Agence américaine des médicaments, la FDA, ainsi que l’Autorité européenne de la sécurité des aliments, la EFSA affirment en chœur que le Bisphénol A serait sans aucun danger pour la santé humaine. Une prise de position qui ne rassure pas Jun-Yoeng « Quoi qu’ils en disent, j’applique le principe de précaution ! »


Source: fr.news.yahoo.com/

_________________
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.it/index,eff,15504.html
Revenir en haut Aller en bas
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.com/index,eff,15504.ht
 
Du poison dans les biberons ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 'Notre poison quotidien' diffusé le 15 mars sur ARTE
» Shooting photo Elle pour les 20 ans du parc
» Saint Glinglin
» Premiers soins aux animaux lors d'empoisonnement
» Chrystine BROUILLET (Canada/Québec)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAWTNA :: Sciences & Vie-
Sauter vers: