SAWTNA

Bienvenue sur SAWTNA, le site de tous les Marocains
 
AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 «Le petit prince» en arabe et en amazigh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: «Le petit prince» en arabe et en amazigh   Lun 23 Fév - 4:08

Les enfants découvrent «Le petit prince» en arabe et en amazigh


Au SIEL et jusqu’au 22 février, les enfants peuvent découvrir des livres édités rien que pour eux. Cette année, «Le petit prince» d'Antoine de Saint-Exupéry a été traduit en arabe et en Amazigh.

Les petits amateurs de lecture ont eux aussi trouvé leur place dans le Salon international de l’édition et du livre (SIEL). Ils sont de plus en plus nombreux à visiter les stands des livres pour enfants, accompagnés par leurs parents où leurs professeurs jusqu’au 22 février. «Chaque année, nous venons visiter le Salon du livre. Ce salon présente réellement les livres dédiés aux élèves et aux enfants», a indiqué Khadija, enseignante dans une école privée à Casablanca. «Nous faisons cette sortie pour les sensibiliser à l’importance de la lecture et pour les aider à choisir les livres appropriés. Nous allons également ouvrir une petite bibliothèque au sein de notre école, qui leur permettra d’échanger entre eux les livres qu’ils achètent lors de ce salon, et de les récupérer en fin d’année». Devant une diversité des exposants, les petits bambins découvrent des livres d’ici et d’ailleurs : les bands dessinées, les contes, les histoires de «Joha», les livres présentant la vie des animaux, les biographies des Prophètes, les livres scolaires, les dictionnaires, les encyclopédies des animaux... «Nous représentons 25 maisons d’éditions spécialisées dans tous les domaines et surtout les livres pour enfants et les livres universitaires. Dans cette édition du SIEL, nous disposons de quantités suffisantes de livres. Nous avons choisi de présenter les livres qui peuvent satisfaire les besoins des enfants marocains soit au niveau du contenu et du prix. Ce dernier varie entre 5 et 6 DH, ils sont en arabe et en français et richement illustrés», a affirmé Afandi Ali, représentant de l’Union des éditeurs tunisiens. En d’ajouter: «Nous éditons chaque année 100 titres. Ils comprennent des récits, des contes illustrés des plus belles histoires mondiales à savoir l’histoire intitulée «Le faux prince», «Le menteur loup» , «Peut-on chasser la nature»,…etc». Autre stand coloré, Samir Éditeur. C’est une maison d’édition libanaise installée au Maroc depuis 2007. Ce stand dispose d’une large variété de livres dont le prix oscille entre 20 et 52 Dh. «Notre objectif, grâce à ce salon, est de faire des contacts et des relations avec les clients. Nous organisons des séances de contes, de musique, des chansons pour les petits enfants âgés entre 4 et 6 ans», a indiqué Marwan Abdo-Hanna, directeur général de cette maison d’édition. Dans le stand français, on trouve le livre «Le petit prince» d'Antoine de Saint-Exupéry en tête de gondole. Ce livre qui est traduit en arabe et en amazigh a réussi à attirer un très large public, notamment les enfants. Une nouveauté qui marque cette année le marché des livres pour enfants.

Le 19-2-2009
Par : Siham Jadraoui


Source: Aujourdhui.ma
Revenir en haut Aller en bas
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: «Le petit prince» en arabe et en amazigh   Lun 23 Fév - 10:19



**************


Revenir en haut Aller en bas
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: «Le petit prince» en arabe et en amazigh   Lun 23 Fév - 10:22

Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry vers l’amazighe par M. Lahbib Fouad


AGLDUN AMççAN La traduction du Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry vers l’amazighe par M. Lahbib Fouad du Centre des Expressions Artistiques, des Etudes Littéraires et de la Production Audiovisuelle (IRCAM), constitue un événement qui mérite une attention particulière. Elle témoigne, une fois de plus, de la capacité de l’amazighe à investir le domaine de la « grande littérature ». Elle confirme aussi l’apport considérable de la traduction des textes littéraires universels pour l’enrichissement de la langue amazighe

source:www. souss.com
Revenir en haut Aller en bas
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: «Le petit prince» en arabe et en amazigh   Lun 23 Fév - 10:24

Le Petit prince a 60 ans. L'âge de l'éternelle jeunesse pour le petit bonhomme solitaire de l'écrivain-aviateur français Saint-Exupéry, dont les aventures se sont vendues à plus de 80 millions d'exemplaires dans le monde, dont 11 millions en France.

Soixante ans et des poussières. Car si le conte est bien paru en France en avril 1946, il a été publié trois ans auparavant - en anglais et en français - aux États-Unis, où l'écrivain s'était réfugié avant de reprendre le combat contre l'envahisseur allemand.

Le Petit prince est à ce jour le livre français le plus vendu dans le monde. Traduit dans quelque 160 langues et dialectes, dont dernièrement en amazigh (berbère), il compte entre 400 et 500 éditions différentes, selon Alban Cerisier, responsable du dossier Saint-Exupéry aux Éditions Gallimard.

Succès planétaire pour le livre testament d'un homme usé, tourmenté par les fièvres et les séquelles de ses multiples accidents d'avion, empêtré dans une vie sentimentale compliquée.

Au départ, il y a la silhouette d'un petit garçon blond griffonnée par Saint-Ex durant l'été 1942 sur la nappe d'un restaurant de New York. L'éditeur américain Eugène Reynal, avec qui il déjeune, suggère alors à l'écrivain d'en faire le héros d'un conte pour enfants.

À 42 ans, Antoine de Saint-Exupéry est l'archétype de l'écrivain aventurier. Héros de l'épopée aérienne, il est l'auteur à succès de Courrier sud (1928), Vol de nuit (1931), et son dernier livre, Terre des hommes (1939), a fait de lui l'un des Français les plus célèbres aux États-Unis.

C'est aussi un homme seul, rejeté par nombre de ses compatriotes en exil, qui sombre dans la mélancolie.

Pour écrire Le Petit prince, il va se plonger dans ses souvenirs d'enfance. Il lui faudra près de six mois pour en venir à bout et trois de plus pour que son texte soit publié, le 6 avril 1943 chez Reynal and Hitch*****. En août, 30 000 exemplaires ont déjà été vendus en anglais.

Le livre attendra trois ans et la fin de la guerre pour paraître en France avec des aquarelles de l'auteur. En feuilleton dans le magazine Elle, puis en librairie, en avril 1946 chez Gallimard.

Le Petit prince s'adresse aussi bien aux adultes qu'aux enfants. Car, comme l'écrit l'auteur, toutes les grandes personnes ont d'abord été des enfants. Les éléments autobiographiques sont d'ailleurs nombreux dans ce conte auquel, selon les spécialistes, Saint-Exupéry pensait depuis longtemps.

Son succès tient à l'universalité de son message de fraternité, soluble dans toutes les cultures, à son univers poétique et sa galerie de personnages : le Petit prince amoureux d'une rose, le renard ou l'allumeur de réverbère.

Saint-Ex, qui a fait l'école des Beaux-Arts, a toujours dessiné. Sur des lettres, des enveloppes, des carnets... Et la légende du Petit prince doit beaucoup à ce petit personnage à l'écharpe jaune auréolé d'étoiles, aujourd'hui connu dans le monde entier.

Une semaine après la parution du Petit prince aux États-Unis, Saint-Exupéry part le 13 avril 1943 pour l'Afrique du Nord. Il disparaît le 31 juillet 1944 aux commandes de son P38 Lightning, en mission au large de Marseille, et ne verra jamais l'édition française de son livre.

Plusieurs ouvrages sont publiés en France pour les 60 ans du Petit prince, qui donneront aussi lieu à des spectacles, expositions et autres manifestations.


Source:www.arrif.com
Revenir en haut Aller en bas
tamzilte
Admin


Messages : 1650
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: «Le petit prince» en arabe et en amazigh   Ven 13 Nov - 4:05

tamzilte a écrit:


**************



Présentation à Rabat d'une traduction amazighe du "Petit Prince" de Saint-Exupéry


Rabat, 12/11/09 - "Agldun Amzzan", adaptation en amazighe du conte "Le Petit Prince" d'Antoine de Saint-Exupéry, a été au centre d'une rencontre, jeudi soir à Rabat, animée par Fouad Lahbib, enseignant chercheur à l'Institut Royal de la Culture Amazighe (IRCAM) et traducteur du texte.

Présentant cette adaptation, publiée en 2005 par l'IRCAM, Fouad Lahbib dit avoir choisi ce conte, à la fois politique et philosophique, parce qu'il reste toujours d'actualité à ses yeux, du fait qu'il véhicule l'amour, l'entraide, l'amitié et l'altruisme et qu'il peut intéresser grands et petits, non sans rappeler que ce conte avait été traduit dans plusieurs langues et dialectes.

Evoquant les difficultés rencontrées lors de sa traduction du texte, l'auteur a notamment cité le cas de certains termes et notions modernes qui n'avaient pas d'équivalent dans son parler, du fait qu'ils étaient étrangers à son vécu quotidien.

Il fallait, a-t-il expliqué, recourir à l'extension sémantique et substituer les vocables en question par d'autres plus proches, sans trop s'éloigner du sens de l'auteur du conte, à titre d'exemple "punition" est substituée par "amende".

M. Lahbib affirme avoir procédé également par dérivation lexicale, d'un nom connu par exemple il en dérivait le verbe, même si ce dernier n'est pas utilisé couramment, précisant qu'il cherchait ainsi à restituer un lexique qui a été presque oublié.

Pour remédier aussi à cette pénurie lexicale, le traducteur a fait recours à l'emprunt aux autres dialectes et langues, dont le français, en confiant toutefois que ce travail n'était pas chose aisée comme il se l'est imaginé au départ.

L'auteur s'est dit tout de même content du résultat puisque, a-t-il dit, cette traduction a été reçue bien reçue et reprise par d'autres chercheurs et évoqué par de grands titres étrangers.

Fouad Lahbib a également publié des contes, nouvelles et bandes dessinées pour enfants ainsi que des recueils de poésie. Il a reçu plusieurs prix dans ce domaine, dont le Prix national de la culture amazighe en 2009.
Calligraphe, Il a exposé des œuvres en tifinagh aussi bien au Maroc qu'à l'étranger et animé des ateliers en amazigh.


MAP
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: «Le petit prince» en arabe et en amazigh   Aujourd'hui à 10:39

Revenir en haut Aller en bas
 
«Le petit prince» en arabe et en amazigh
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un petit argent arabe
» Petits pains individuels, sans pétrissage
» LE SULTAN, Petit Dhow Arabe au 1/60 de chez Artesania Latina
» La dame, sa fille, et le petit chien marron au Boulevard
» Grisu le petit dragon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAWTNA :: Espace Libre-
Sauter vers: