SAWTNA

Bienvenue sur SAWTNA, le site de tous les Marocains
 
AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Préserver l’identité culturelle de la Cité des Alizés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naima
Webmaster
Webmaster


Messages : 1800
Date d'inscription : 14/11/2007

MessageSujet: Préserver l’identité culturelle de la Cité des Alizés   Jeu 12 Mar - 5:40

Festival Chrib Atay à Essaouira : Une vive invitation au voyage


Agréable nostalgie pour les uns, invitation à la découverte pour les autres, le festival Chrib Atay à Essaouira, organisé ce week-end, a gratifié cette année son public de moments de bonheur musical et de retrouvailles.


Abdellah Guinéa envoûte le public


Initiée par l’association «Dar Gnaoui» et l’association «Essaouira-Mogador», en partenariat avec la province d’Essaouira sous le thème «Tous pour la sauvegarde du patrimoine de notre ville et de notre identité nationale», cette manifestation culturelle a connu la participation de musiciens venant, outre Essaouira, de Taroudant et de Marrakech pour partager leurs musiques et leurs chants avec les festivaliers, venus nombreux assister à cette seconde édition.

Le public a eu ainsi l’occasion d’apprécier, entre autres, les chants soufis et les paroles fortement rythmées des haddarates (groupe de femmes), ainsi que les spectacles envoûtants de musique gnaoua animés par les incontournables maâlems Abdellah Guinéa et Allal Soudani qui ont enflammé la scène de Bab El Menzah.

Musique de confrérie, malhoun et zajal étaient également au programme de cette manifestation qui a pour objectif la préservation de l’identité culturelle de la Cité des Alizés, classée patrimoine universel de l’humanité par l’UNESCO, et la pérennisation et la mise en valeur de son patrimoine populaire.

Le moment fort de cette édition était incontestablement le rituel compétitif communément appelé «Rzoun», un voyage nostalgique dans le temps au cours duquel des habitants de deux quartiers de la ville, Chbanates et Béni Antar, différemment habillés échangent des critiques et des propos ironiques et d’humour par le biais de chants et de poèmes improvisés à tour de rôle.

Les deux groupes évoquent également la tolérance, le courage, la tendresse et bien d’autres valeurs universelles. Dans une ambiance de fête, le thé est servi à l’assistance avec des gâteaux aux grains de sésame tout au long de la soirée du Rzoun qui se veut un acte de défoulement et de liesse collective, mais aussi un appel à la tolérance, au respect et au dialogue.

Pour le président de l’association Dar Gnaoui, M. Abderrahmane Naciri, ce festival qui coïncide avec la célébration de l’Aid Al Maoulid et la journée internationale de la femme constitue une occasion pour revisiter le patrimoine populaire d’Essaouira, qui fait partie du patrimoine national.

Outre la participation au développement économique et à l’essor touristique de la ville d’Essaouira, la préservation de ce patrimoine et sa ressuscitation est de nature à favoriser la consécration de la culture de tolérance et de fraternité et contribuer à la préservation de l’identité culturelle nationale et au renforcement de l’esprit de citoyenneté, a-t-il estimé.


Source: albayane.ma

_________________
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.it/index,eff,15504.html
Revenir en haut Aller en bas
http://naima-imzilnes-dades.easyfreeforum.com/index,eff,15504.ht
 
Préserver l’identité culturelle de la Cité des Alizés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» COUTUMES DE CHEZ NOUS (CHANSONS, DANSES ET TRADITIONS) : une grande et inépuisable richesse culturelle de la RDC
» [JEU] Qui suis-je ? (identité de personnages du Whedonverse à deviner)
» Identités: le nouveau jeu sur la TSR
» La cité interdite
» La Cité Disparue - Legend of The Lost - 1957

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAWTNA :: Patrimoine-
Sauter vers: