SAWTNA

Bienvenue sur SAWTNA, le site de tous les Marocains
 
AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ambassadeur des énergies renouvelables

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 539
Date d'inscription : 13/11/2007
Age : 48

MessageSujet: Ambassadeur des énergies renouvelables   Lun 29 Juin - 4:40

L’avion solaire, ambassadeur des énergies renouvelables


L’équipe Solar Impulse, emmenée par les Suisses André Borschberg et Bertrand Piccard, dévoile vendredi 26 juin le fruit de six années de mise au point Cent ans après la traversée de la Manche par Louis Blériot, l’avion solaire élaboré en Suisse par l’équipe Solar Impulse de Bertrand Piccard et André Borschberg, renoue avec l’esprit des grands pionniers. Fruit de six années de recherche et de construction, l’aéronef dévoilé vendredi 26 juin à Dubendorf, dans la banlieue de Zurich, est à la fois une prouesse technologique, l’objet d’une belle aventure humaine et le symbole d’un siècle confronté à deux défis majeurs, climatique et énergétique.

Avant de le voir, il faut imaginer cet incroyable appareil, qui a nécessité, dans bien des domaines, de repousser les limites de la technologie disponible, avec l’expertise de partenaires tels que le groupe chimique Solvay, Dassault Aviation, Altran ou Omega, l’une des branches du groupe Swatch… Le prototype présenté, qui devrait effectuer ses premiers essais en vol au cœur de l’été, sous la responsabilité du spationaute et pilote d’essai suisse Claude Nicollier, est une sorte de libellule géante et délicate, capable de tenir l’air de jour comme de nuit, recouverte de 12 000 cellules photovoltaïques, exclusivement nourrie par les rayons du soleil et ne rejetant aucune pollution. Un engin hors norme, dont l’envergure des ailes, de 63 mètres, le rend comparable à un gros avion de ligne, mais dont le poids (environ 1,6 tonne avec ses 400 kg de batteries) est proche de celui d’une voiture, et dont les quatre moteurs électriques développent ensemble une puissance guère supérieure à celle d’un scooter.

N’offrant qu’une seule place (celle du pilote !), le Solar Impulse devrait entamer en 2010-2011 une succession de grands vols records avant d’accomplir, en 2012, un tour de la planète en vingt à vingt-cinq jours et cinq étapes. Non que l’appareil, potentiellement capable de voler perpétuellement, ait besoin de retoucher terre : il faudra seulement tenir compte de l’incapacité, pour ceux qui prendront place à bord de cet oiseau plutôt lent (45 à 70 km/h), de vivre plus de quatre à cinq jours assis dans un minuscule habitacle.

Il s’agit d’imprimer un élan, d’offrir un exemple marquant
En dépit de son audace conceptuelle – aucun avion à la fois aussi grand et aussi léger n’a jamais pris l’air –, Solar Impulse n’a pas vocation à ouvrir, à court ou moyen terme, une nouvelle voie dans le transport aérien. Le pas technologique qui permettrait d’acheminer 300 passagers d’un pays à l’autre grâce à la seule énergie solaire n’est pas près d’être franchi.

À l’origine du projet, Bertrand Piccard, 51 ans, héritier d’une lignée de scientifiques et d’explorateurs suisses, envisage l’avion solaire comme un « ambassadeur » des énergies renouvelables. Un outil dont la portée symbolique, espère-t-il, permettra de donner force à une nécessaire et urgente « mutation des esprits ». En suscitant du rêve, mais aussi en montrant par l’innovation technologique, par la recherche d’une « efficacité énergétique » toujours plus exigeante, que les énergies renouvelables peuvent être source d’exploits, alors qu’elles ont longtemps porté une image de contre-performance. Il s’agit donc d’imprimer un élan, d’offrir un exemple marquant, qui donne envie aux citoyens de changer leurs habitudes et aux entreprises de créer une synergie entre les sphères de l’écologie, du progrès technique et de l’économie.

En s’engageant pour plusieurs jours dans des vols intercontinentaux, Solar Impulse recourra à une source d’énergie épargnant la planète, mais devra aussi la gérer le plus finement possible, sous peine de chuter en pleine nuit, les batteries vides. Un double défi qui est aussi, martèle Bertrand Piccard, celui du XXIe siècle.


Arnaud SCHWARTZ

Source: la-croix.com


Dernière édition par Admin le Lun 29 Juin - 5:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 539
Date d'inscription : 13/11/2007
Age : 48

MessageSujet: Re: Ambassadeur des énergies renouvelables   Lun 29 Juin - 4:43

طائرة تعمل بالطاقة الشمسية كمصدر بديل للطاقة



المغامر السويسري برتران بيكار بجانب النموذج الأولي لطائرة تعمل بالطاقة الشمسية

كشف المغامر السويسري برتران بيكار اليوم الجمعة عن النموذج الأولي لطائرة تعمل بالطاقة الشمسية يخطط للطيران بها حول العالم للفت الانتباه إلى مصادر الطاقة البديلة المحتملة

ولهذا النموذج جناحان في حجم جناحي طائرة جامبو لكن وزنها لا يتعدى وزن سيارة عائلية عادية

وتعمل الطائرة المروحية بأربعة محركات كهربائية ومصممة للطيران ليل نهار من خلال تخزين الطاقة الفائضة من 24 ألف خلية شمسية في بطاريات عالية الأداء

وأعلن خلال مؤتمر صحافي عقده في مطار دوبندورف بالقرب من زوريخ: "بالامس كانت حلما. اليوم هي طائرة. غدا ستكون سفيرا للطاقة المتجددة

ويأمل بيكار الذي سافر حول العالم دون توقف في منطاد يعمل بالهواء الساخن عام 1999 بإجراء أول اختبارات طيران لنموذجه الأولي في وقت لاحق هذا العام قبل قيامه بأول رحلة ليلية كاملة في عام 2010 فوق سويسرا

واعتبر بيكار أن هذا المشروع سيغير المجتمع وينهي الاعتماد على الوقود الاحفوري


Radiosawa.com
Revenir en haut Aller en bas
 
Ambassadeur des énergies renouvelables
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L’accès de l’Afrique aux énergies renouvelables au centre de l’entretien Joseph Kabila - Ségolène Royal
» Les énergies renouvelables... Je suis pour, miladioù !
» L´ambassadeur Kikaya tend la main aux resistants de Londres
» Création d'un nouveau statut : Ambassadeur
» Billy Tucci - Ambassadeur des Vosges!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAWTNA :: Sciences & Vie :: Forum Technique-
Sauter vers: