SAWTNA

Bienvenue sur SAWTNA, le site de tous les Marocains
 
AccueilPortailGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Information Economy Report 2009

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 539
Date d'inscription : 13/11/2007
Age : 48

MessageSujet: Information Economy Report 2009   Sam 24 Oct - 6:31

Technologie de l'information :
Le Maroc au top ten des pays africains

En termes de pénétration d'Internet, le Maroc s'adjuge la deuxième position juste après la Tunisie

La Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED) a rendu public, mercredi dernier, son rapport sur l'économie de l'information



Intitulé Information Economy Report 2009 : Trends and Outlook in Turbulent Times, l'institution onusienne a établi, entre autres, un classement des pays africains sur la base de l'augmentation du nombre d'utilisateurs pour 100 habitants, et ce, entre 2003 et 2007/2008. Le Maroc est mieux classé en matière de pénétration d'internet. Il s'est adjugé en effet la deuxième position juste après la Tunisie, mais avant l'Egypte et l'Algérie, respectivement 4e et 6e. En termes d'accès à Internet rapide (haut débit), le Royaume est classé 5e, toujours après la Tunisie (4e) et avant l'Algérie (7e) et l'Egypte (8e). La tête du classement a été occupée par les Sychelles, qui ont connu la plus forte progression en Afrique entre 2003 et 2008.
A cet égard, le rapport constate que 90% des abonnés à l'Internet haut débit se retrouvent uniquement dans cinq pays, à savoir l'Afrique du Sud, l'Algérie, l'Égypte, le Maroc et la Tunisie. Tous pays africains confondus, le rapport trouve que l'Afrique se laisse distancer par d'autres régions en développement pour ce qui est de l'utilisation d'Internet et, plus encore, du raccordement au haut débit. Car la plupart des autres régions en développement enregistrent une pénétration du haut débit dix fois supérieure à celle de l'Afrique.

Ce retard est notamment attribuable à l'absence d'infrastructures de télécommunications fixes. Concernant la pénétration au téléphone portable, le Maroc est en queue du classement des dix pays les plus dynamiques. Il occupe la 8e place, au moment où l'Egypte boucle le top ten.

La Libye s'adjuge la troisième position, juste après l'Algérie et devant la Tunisie. Et c'est le Gabon qui est à la tête du classement cette fois-ci, lequel en 2008, à côté des Seychelles et l'Afrique du Sud comptaient pas loin de 100 abonnements pour 100 habitants.

Comparativement aux autres régions du monde, le nombre d'abonnés à la téléphonie mobile a augmenté plus rapidement en Afrique.
Ce nombre est en effet plus de 10 fois supérieur au nombre d'abonnés à la téléphonie fixe en Afrique, et plus de 20 fois supérieur dans les pays d'Afrique subsaharienne. Concrètement, entre 2003 et 2008, le continent a vu le nombre d'abonnés à la téléphonie mobile bondir de 54 millions à près de 350 millions, soit une augmentation de presque 550%.

Pénétration lente à l'Internet rapide
Le rapport de la CNUCED sur l'économie de l'information observe un écart considérable pour ce qui est de la vitesse du haut débit. Solution, indique-t-il, intervenir rapidement pour corriger cette situation de façon à ce que le continent soit entièrement connecté. Il existe aussi un fossé entre les prix du haut débit. D'autant plus qu'habituellement le coût d'utilisation d'un réseau à haut débit fixe est supérieur dans les pays à faible revenu.


Par Redouane Chakir | LE MATIN
Revenir en haut Aller en bas
 
Information Economy Report 2009
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dossier d'information Marine 2009
» [Marathon 2009] Trip Report Général (Solutions p.8)
» Trip Report Video, Séjour DisneyWorld 2009, 8 jours
» Pré-trip report Walt Disney World et Universal Studios (30 Août au 13 Septembre)
» Stargate Convention (Paris - 2009)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SAWTNA :: Sciences & Vie :: Nouveautés des TIC-
Sauter vers: